Conférence de la FAO pour l’Afrique | MoU pour l’organisation de la 33ème session au Maroc

conference-regionale-de-la-fao-pour-l’afrique-:-mou-pour-l’organisation-de-la-33eme-session-au-maroc

Un mémorandum d’entente (MoU) a été signé, mercredi à Rabat, entre le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), pour l’organisation de la 33ème session de la Conférence régionale de la FAO pour l’Afrique au Maroc.

Paraphé par le ministre, Mohammed Sadiki, et le représentant de la FAO, Jean Senahoun, ce MoU définit les termes du partenariat entre les deux parties et établit les mesures nécessaires à la réussite de la 33ème session de la Conférence régionale qui portera sur le thème : “Systèmes agroalimentaires résilients et transformation rurale inclusive”.

S’exprimant à cette occasion, M. Sadiki a indiqué que la signature de ce mémorandum renforce l’engagement du Royaume envers les systèmes agroalimentaires durables et inclusifs en Afrique, ajoutant : “Nous sommes impatients d’accueillir la communauté régionale pour partager nos expériences, explorer des solutions innovantes et des partenariats solides pour des systèmes agroalimentaires plus efficaces et plus résilients”.

De son côté, M. Senahoun a salué l’engagement du Maroc en faveur de la sécurité alimentaire et du développement durable, estimant que la 33ème session de la Conférence régionale de la FAO pour l’Afrique sera une plateforme cruciale pour discuter des défis actuels et futurs de l’agriculture en Afrique.

La Conférence régionale se déroulera en deux temps, à savoir une session virtuelle réservée aux hauts fonctionnaires, du 27 au 29 mars prochain, qui abordera les aspects techniques de la sécurité alimentaire et de la transformation des systèmes agroalimentaires en Afrique, et une session ministérielle du 18 au 20 avril à Rabat.

Cette rencontre réunira les membres de la FAO de la région africaine, certaines institutions spécialisées du système des Nations Unies, ainsi que des organisations intergouvernementales et des organisations de la société civile. La diversité linguistique sera prise en compte, avec des travaux se déroulant en anglais, arabe, français et portugais.

L’événement prévoit la participation des ministres de l’Agriculture et d’autres portefeuilles clés liés à la transformation des systèmes alimentaires, couvrant des domaines tels que les finances, le commerce et l’industrie, la foresterie, la pêche, l’environnement, la science et technologie, et la santé.

Considérée comme une plateforme stratégique, cette 33ème session offrira aux participants une opportunité unique de partager les bonnes pratiques, explorer de nouveaux partenariats et discuter des opportunités et solutions innovantes pour la transformation des systèmes agroalimentaires.

La Conférence ambitionne de fournir des orientations régionales sur la transformation des systèmes agroalimentaires en Afrique, à travers des discussions qui porteront sur le cadre stratégique de la FAO 2022-2031.

Cette feuille de route vise à contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable par la résorption de la pauvreté, de la faim, et des inégalités, notamment via le développement de systèmes agroalimentaires plus efficaces, inclusifs, résilients et durables.

Le Maroc présidera la Conférence régionale lors de sa 33ème session. Le pays a été élu pour organiser à l’occasion de la 32ème session de la Conférence accueillie par la Guinée-Équatoriale du 11 au 14 avril 2022.

LR/MAP

,

Voir aussi

Festival,film,Dakhla

Lever de rideau sur le 12è Festival international du film de Dakhla

La 12ème édition du Festival international du film de Dakhla s’est ouverte, mardi soir, en …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...