jeudi 17 août 2017

Ukraine: crise politique

L’Ukraine sombrait dans la crise politique après la démission surprise de son Premier ministre, tandis que les combats continuaient dans l’est rebelle et que l’enquête sur le crash dans cette zone du Boeing de la Malaysia Airlines piétine. Cette situation brouille l’image des autorités ukrainiennes qui doivent gérer, outre la guerre, une situation économique désastreuse et les suites du crash de l’avion malaisien abattu par un missile en zone rebelle avec 298 personnes à bord.

L’enquête et la récupération des corps sont compliquées par le fait que le crash s’est produit dans une zone sous contrôle des séparatistes pro-russes montrés du doigt comme responsables de la tragédie.
Sur le terrain, les forces ukrainiennes ont repris aux séparatistes Lyssytchansk, une ville de 105.000 habitants. Des combats meurtriers se poursuivent à Donetsk et Lougansk, deux capitales régionales qui sont les bastions des insurgés.
Près de 100.000 personnes ont été déplacées en Ukraine, un chiffre qui a doublé en moins d’un mois et 130.000 autres ont préféré fuir vers la Russie, selon le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés.

Voir aussi

Loi sur le renseignement : La France critiquée

«La France renonce à ses liberté», «ère Bush-esque», loi «radicale». Au lendemain de l’adoption par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.