mercredi 13 décembre 2017

Législatives : Pas de candidats «beznassa»

C’est une consigne non écrite que des chefs de partis politiques ont reçue: éviter de présenter la candidature, aux prochaines élections législatives de 2016, de personnes impliquées dans le trafic de drogue ou suspectées d’implication dans ce trafic. C’est une mise en garde visant certains politiques connus pour leurs activités illicites. Quiconque ne se soumettrait pas à cette consigne pourrait avoir une désagréable surprise. Le ministère de l’Intérieur s’apprête à établir une liste noire contenant les noms de toutes les personnes non éligibles.

Voir aussi

Première au Maroc : Le Moroccan Business Bridge

La Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM, patronat marocain) et le ministère des Marocains …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.