Algérie : Un journaliste arrêté

Selon la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH), un journaliste de la chaine de télévision privée Al Magharibia a été arrêté et emprisonné pour «outrage à corps constitué et incitation des citoyens à s’armer contre l’autorité de l’Etat».

Le journaliste-militant, Hassan Bourras, membre du comité directeur de la LADDH, a été assigné devant le procureur d’El Bayadh (520 km au sud-ouest d’Alger), le 4 octobre, après une garde à vue, puis devant le juge d’instruction qui a ordonné sa mise en détention, a indiqué la LADDH.
Hassan Bourras a eu la totale : perquisition, saisie de son matériel informatique, prison… Et, selon l’ONG, il risque une condamnation qui peut aller jusqu’à la peine de mort ! La LADDH dénonce le «harcèlement dont fait l’objet Hassan Bouras depuis longtemps par des sphères occultes en liaison avec ses activités de militant des droits de l’Homme».

Voir aussi

DGSN Trois individus interpellés pour escroquerie et organisation de l’immigration illégale

DGSN | 9.499 fonctionnaires de police ont bénéficié de l’avancement au choix au titre de l’exercice 2020

Un total de 9.499 fonctionnaires de police, tous corps et grades confondus, ont bénéficié de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.