AECID | Rencontre interactive avec les professionnels des médias

AECID,presse,médias,Institution du Médiateur

Le Médiateur du Royaume, Mohamed Benalilou, a mis en avant, jeudi à Rabat, le rôle des médias et de la culture de la médiation dans la promotion du vivre ensemble et la lutte contre toutes les formes de discrimination.

S’exprimant lors d’une rencontre interactive avec les professionnels des médias, organisée par l’Institution du Médiateur du Royaume en coopération avec l’Agence espagnole pour la coopération internationale au développement (AECID), M. Benalilou a réitéré sa conviction quant au rôle capital que joue cette institution dans la promotion des valeurs d’égalité et d’équité et la lutte contre la discrimination au sein de l’espace public, à condition de tenir compte des conclusions des rapports établis comme étant des références fiables sur les différents dysfonctionnements dont souffre l’administration et les modes de comportement attentatoires à ces valeurs.

A cet égard, il a souligné que la gestion et le traitement des doléances reçues par l’Institution du Médiateur n’est pas un travail administratif de routine. En effet, il s’agit d’un véritable mécanisme de promotion des valeurs d’égalité et d’amélioration du système de gouvernance, à travers une classification de l’ensemble des doléances sur la base d’indicateurs liés aux différents droits économiques, sociaux et culturels, a-t-il relevé.

Le défi à relever revient donc aux professionnels des médias, dans le cadre de leur rôle de plaidoyer, afin d’informer l’opinion publique sur les différentes conclusions contenues dans les rapports de l’Institution et partant de bénéficier de davantage de soutien dans le traitement des problèmes qu’elle soulève, voire d’exercer une sorte de pression civilisée, à même de pousser l’administration à interagir positivement avec ses propositions et recommandations, a-t-il estimé.

Lors de cette rencontre, tenue en format hybride sous le thème « Médias, culture de médiation et promotion du vivre ensemble sans discrimination », le Médiateur du Royaume est revenu sur les prérogatives dévolues à cette Institution qui œuvre à la défense des droits, à la consolidation de la primauté de la loi et à la diffusion des principes de justice et d’équité et des valeurs de transparence et de moralisation dans la gestion du secteur public, ainsi qu’à la promotion de la communication entre l’administration et les usagers.

Lire aussi
Medias et Discriminations | 2M publie un nouveau guide pratique et thématique

De son côté, le coordinateur général de l’AECID, Ignacio Martinez Boluda, a indiqué que cette rencontre intervient dans le cadre du projet « Vivre ensemble sans discrimination », financé par l’Union européenne et visant à contribuer au renforcement des instruments et des politiques publiques en vue de prévenir les discriminations, le racisme et la xénophobie envers la population migrante, ainsi qu’à la protection de ses droits fondamentaux.

Mettant en évidence la contribution de la presse à la mise sur pied de politiques publiques égalitaires, M. Boluda a ajouté que l’AECID contribue, à travers ses multiples projets, au renforcement du discours d’égalité et de diversité auprès des médias, que ce soit autour de la question du genre, de la promotion des droits des enfants ou de la lutte contre les formes de discrimination.

A travers leurs différentes interventions, les participants à cette rencontre ont braqué les projecteurs sur le rôle des médias, aussi bien locaux, régionaux que nationaux, dans la diffusion des principes de transparence et de bonne gouvernance et de la culture de performance en relation avec l’Institution du Médiateur du Royaume.

Ils ont également mis en lumière l’importance de la formation des journalistes sur ces valeurs pour contribuer à la construction de sociétés égalitaires, les synergies et collaborations entre les médias et l’Institution du Médiateur, ainsi que l’interaction des médias avec les rapports de cette Institution.

Le projet « Vivre ensemble sans discrimination » a pour visée d’accompagner la Stratégie nationale d’immigration et d’asile et de promouvoir la lutte contre les discriminations, un des grands enjeux du processus d’inclusion et de construction d’une société globale et multiculturelle.

LR/MAP

Voir aussi

CNSS,pandémie,entreprise,emploi,Younes Sekkouri

CNSS | Un coût annuel de 75,31 MDH consacré aux assurés affectés par la pandémie

Un montant de 75,31 millions de dirhams sera consacré annuellement aux assurés de la Caisse …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...