samedi 16 décembre 2017

Marocains de Hollande : Un dossier sous haute surveillance

Negociations maroc hollande retraites marocains mai 2015

Les ministres Birou, Seddiki et Bouayda veillent au grain. Marocains et Hollandais ont pris rendez-vous à Rabat pour les 28 et 29 mai 2015, afin d’approfondir les concertations …

L’annulation de la convention maroco-néerlandaise sur la couverture sociale ne concerne pas uniquement les Marocains de Hollande, mais aussi tous les Marocains. Car, tout ce qui touche n’importe quel marocain, qu’il soit en Hollande ou n’importe où dans le monde, touche les Marocains où qu’ils se trouvent. C’est en ces termes que s’est exprimé Anis Birou, ministre chargé des MRE et des Affaires de l’immigration, lors d’une rencontre de concertation sur ce dossier épineux entre la commission ministérielle chargée de ce dossier et plusieurs associations représentant les Marocains de Hollande.
Cette commission, comprenant le ministère chargé des MRE, celui des Affaires étrangères et de la Coopération et celui de l’Emploi et des affaires sociales, a vu le jour en octobre dernier.

La mission qu’elle s’est assignée consiste à veiller sur les droits et la cause des Marocains de Hollande qui s’opposent à la décision des autorités hollandaises (prise il y a près de trois années) de réviser certaines clauses de la convention maroco-néerlandaise sur la couverture sociale conclue en 1972.
L’affaire des Marocains de Hollande, a martelé le ministre Anis Birou à l’ouverture de cette rencontre à Rabat, entre la commission ministérielle et les associations représentant les RMR des Pays-Bas, est minutieusement suivie par le gouvernement marocain. L’intérêt accordé aux affaires des ressortissants marocains en Hollande émane de l’ensemble des Marocains, à leur tête SM le Roi Mohammed VI; ce que la partie marocaine a porté à la connaissance des responsables hollandais afin que ces derniers sachent que ce dossier est géré au plus haut niveau de la pyramide, touche et interpelle l’ensemble des Marocains.

Une révision très contestée

Intervenant lors de cette réunion de concertation, le ministre de l’Emploi et des Affaires sociales, Abdeslam Seddiki, a pour sa part décortiqué la très controversée convention maroco-néerlandaise sur la couverture sociale. Il a précisé qu’elle a été révisée trois fois depuis sa mise en œuvre en 1972. Le ministre a tenu à souligner que, bien que le Maroc ait sévèrement critiqué la persistance du partenaire hollandais à revoir et à réviser certaines clauses de ladite convention sur la sécurité sociale, après y avoir introduit à trois reprises d’autres changements, le gouvernement hollandais a persisté et signé en mettant sur la table un projet qui annule la convention.

Acte unilatéral

Le département des Affaires étrangères et de la Coopération n’a pas versé dans la langue de bois. Il est même allé loin en qualifiant d’acte unilatéral l’annulation de la convention par la Hollande et ce, par la voix hautement autorisée de la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mbarka Bouayda. Plus encore, il a considéré cette annulation «de non diplomatique», reprochant aux Pays-Bas de ne pas avoir veillé à mieux traiter le Maroc, s’agissant de cette affaire. Ferme, la ministre marocaine a rappelé les déclarations du chef de la diplomatie hollandaise, lors de son dernier passage au Maroc, qui avait promis de reprendre le dialogue à ce sujet. Elle a tenu à affirmer le caractère prioritaire pour le Maroc de la défense des droits inaliénables des citoyens marocains où qu’ils soient.
A rappeler que, lors de son récent passage à Rabat, le chef de la diplomatie hollandaise avait déclaré dans une interview exclusive au «Reporter» qu’il était optimiste quant au bon dénouement de ce dossier.

Mohammed Nafaa

Voir aussi

PAM : Ilyas El Omari maintenu aux commandes…

Le Conseil national du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a décidé, au terme de sa …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.