jeudi 17 août 2017

5 dates clés dans les relations Maroc-UA

Pour faire taire les mauvaises langues, notamment du côté algéro-polisarien, un voyage dans le temps s’impose. Il s’agit de jeter la lumière sur l’histoire de la création de l’Organisation de l’Union Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA). Avant sa création en 1963 par 32 Etats africains, la naissance de l’OUA est passée par une période de gestation pas toujours facile.

Août 1960

Feu SM Mohammed V reçoit, à Rabat, le Premier ministre congolais, Patrice Lumumba. Le défunt Roi déclare alors: «Le Maroc est à vos côtés et met à votre disposition les enseignements de son expérience, ainsi que ses moyens d’action diplomatiques, militaires et techniques, pour vous aider à vaincre vos difficultés actuelles. Vous êtes du côté du droit et de la justice qui finissent toujours par triompher».

Janvier 1961

Casablanca abrite une conférence à laquelle ont pris part les chefs d’Etats africains, en vue de la création de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA). Cette conférence a été sanctionnée par la signature de la Charte de Casablanca, prélude à la naissance de l’OUA, deux ans plus tard.

Août 1982

La RASD est admise en tant que 51ème membre de l’Organisation de l’Union Africaine (OUA). Cette décision, jugée illégale et en contradiction flagrante avec les règlements régissant l’Organisation panafricaine, pousse le Maroc à demander le boycott des travaux du Sommet de l’OUA qui, à l’époque, se tient en Libye. L’appel du Maroc à boycotter le Sommet de Tripoli porte ses fruits, puisque seuls 30 pays des 54 que compte l’OUA participent à ce Sommet.

Novembre 1984

Lors du 20ème Sommet de l’Organisation de l’Union Africaine (OUA) à Addis-Abeba, en Ethiopie, le Maroc décide de quitter cette Organisation après la participation de la RASD aux travaux de ce Sommet. C’est sur ces mots de feu Hassan II, prononcé par le Conseiller royal Ahmed Réda Guédira, que le Maroc quitte l’OUA: «Voilà -et je le déplore- l’heure de nous séparer. En attendant des jours plus sages, nous vous disons adieu et nous vous souhaitons bonne chance avec votre nouveau partenaire».

Juillet 2016

Le 17 juillet 2016, SM le Roi Mohammed VI annonce, à l’occasion de la tenue du 27ème Sommet de l’Union Africaine (UA), l’intention du Maroc de réintégrer l’Union Africaine (UA). Le Royaume appelle les membres de l’UA à adopter une nouvelle approche basée sur la neutralité constructive sur la question du Sahara marocain. L’intention du Maroc de revenir au sein de sa famille institutionnelle africaine est accueillie avec ferveur de la part de la majorité des pays membres de l’Union. C’est ainsi que 38 pays soutiennent la décision marocaine de renouer avec l’UA, après 33 ans de rupture.

Fin janvier 2017

Le Maroc est attendu au 28ème Sommet de l’Union Africaine (UA) qui tient ses travaux à Addis-Abeba en Ethiopie. La participation du Royaume à ce Sommet est le fruit d’un travail d’arrache-pied mené par le Maroc qui lui a valu le soutien de presque 40 pays, tous favorables au retour du Royaume au sein de sa famille institutionnelle, l’UA, par la grande porte.  

Mouhcine Lourhzal

Voir aussi

Evènements d’Al Hoceïma : Laftit s’explique sur la situation

A en croire le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, le gouvernement a répondu favorablement, jusqu’ici, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.