mercredi 16 août 2017

HCP : Les Marocains et le temps

Haut commissariat au plan maroc

Voici les grandes lignes de l’Enquête nationale sur le budget temps des Marocains pour comprendre mieux comment les Marocains gèrent leur temps.

Le Haut-commissariat au plan (HCP) a rendu public, mardi 28 octobre, les résultats de son enquête nationale sur l’emploi du temps des Marocains. Menée sur une année, elle a été réalisée auprès de 9.200 familles. La précédente enquête de ce type remonte à 1997 et elle était limitée à l’emploi du temps des femmes marocaines. Le HCP clôture son enquête en rappelant que la femme contribue à hauteur de 21% à la richesse nationale.

Sommeil et repas

Sommeil, repas et soins personnels occupent 44% des journées du Marocain (10h36 minutes). «Avec 8h21 minutes de sommeil, nous dormons 52 minutes de moins que les Français et 20 minutes de plus que les Tunisiens», indique le HCP. Quant aux repas, le Marocain y consacre 1h28 minutes par jour. C’est 45 minutes de moins que les Français et 8 minutes de plus que les Tunisiens». Environ 7 Marocains sur 10 prennent 4 à 5 repas par jour. Si 22% des hommes prennent le repas à l’extérieur de leur domicile, seulement 4% de femmes mangent hors de leur foyer.

Juste deux minutes à la lecture

«Le temps libre laissé à la disposition des Marocains, une fois accomplies les activités-contraintes, est en moyenne de 6h40 minutes, représentant 28% de la journée type», explique le HCP. Les enfants âgés de 7 à 14 ans disposent de 6h57 minutes de temps libre par jour et les personnes âgées de 60 ans et plus de 8h37 minutes. Le Marocain passe 2h14 minutes devant la télévision, consacre près d’une heure aux pratiques religieuses et 2 minutes seulement à la lecture. Les activités sportives occupent, elles aussi, 2 minutes de la journée-type d’un Marocain. En milieu urbain, le Marocain consacre 14 minutes par jour à l’usage d’Internet. 25% des hommes, contre 1% des femmes, fréquentent quotidiennement les cafés. «Les hommes y restent en moyenne 1h54 minutes par jour», précise le HCP.

Ils travaillent plus que les femmes, mais…

Les activités professionnelles prennent 3h20 minutes de la journée d’un Marocain, soit 26 minutes de plus que le Français et 8 minutes de moins que le Tunisien, souligne le HCP qui précise que les patrons accordent 7h29 minutes au travail par jour, soit un peu plus d’une demi-heure que les salariés. Les travailleurs indépendants ne passent que 6h35 minutes par jour à travailler.
Les hommes travaillent pendant 5h25 minutes quotidiennement, contre 1h21 minutes pour les femmes. Mais cet écart, comme l’explique le HCP, est dû à «l’accès limité des femmes au marché du travail». Les tâches domestiques ne sont pas comptabilisées comme activités professionnelles…

7 fois plus de temps que les hommes aux activités domestiques

«95% des femmes contribuent aux activités domestiques en leur consacrant en moyenne 5h par jour, 1h12 minutes de plus que la femme française et 29 minutes de moins que la femme tunisienne. La tâche ménagère telle que la cuisine, la lessive, le ménage et le rangement mobilisent 4h33 minutes de la journée des femmes. «De leur côté, 45% des hommes consacrent en moyenne 43 minutes par jour au travail domestique, presque 3 fois moins qu’un Français et 10 minutes de moins qu’un Tunisien», souligne le HCP.

La femme travaille de plus en plus

Le HCP se penche aussi sur l’évolution de l’emploi du temps de la femme marocaine entre 1997 et 2012. «Les femmes actives travaillent 2h44 minutes de plus et consacrent 1h01 minute de moins aux tâches domestiques». Le sondage dévoile que le temps professionnel de la femme salariée est passé de 3h38 minutes à 5h39 minutes. Le temps libre de la femme en milieu urbain n’a en revanche connu aucune évolution significative. Le HCP clôture son enquête en rappelant que la femme contribue à hauteur de 21% à la richesse nationale.

Le Marocain marche beaucoup

«Les activités conduisent 67% des Marocains à se déplacer à pied pendant 41 minutes par jour», ce qui compense le fait qu’ils fassent peu de sport. «16% des Marocains utilisent des moyens de transport privés pendant 12 minutes, 14% par des transports publics pendant 10 minutes et 3% par des charrettes et animaux pendant 2 minutes». Quant au trajet maison-boulot, 61% des Marocains se déplacent à pied pendant 25 minutes, contre 21% par des moyens de transport privés pendant 11 minutes et 14% par les transports publics pendant 8 minutes.
A rappeler que cette enquête, dont les données ont été collectées entre octobre 2011 et septembre 2012, a été répertoriée, outre le temps portant sur la sphère professionnelle, en quatre rubriques, à savoir physiologique, domestique, éducative et sociale. Ahmed Lahlimi, Haut-commissaire au Plan, a déclaré qu’au regard de ces chiffres et de la situation actuelle, le mode de transmission à nos enfants des valeurs et des comportements devrait être au centre de nos préoccupations à tous, parents, enseignants et responsables politiques. Et que nous devrions être particulièrement interpellés par l’impact de nos comportements au sein de nos familles, de la qualité de nos programmes scolaires, du niveau de généralisation et de qualité de notre enseignement pré et parascolaire, du contenu des programmes de télévision et du niveau des équipements sportifs et sociaux dans les douars et quartiers sur le territoire national. C’est dans ces domaines que se joue l’avenir de l’insertion de notre jeunesse d’aujourd’hui et de nos acteurs économiques et sociaux de demain.

Bouchra Elkhadir

Voir aussi

Mazagan Beach & GR : Massimiliano Zanardi nouveau DG

Mazagan Beach & Golf Resort vient d’annoncer la nomination de son nouveau Directeur général, Massimiliano …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.