" "

Benalilou : La couverture médicale repose essentiellement sur l’égalité d’accès aux soins de santé

Benalilou : La couverture médicale repose essentiellement sur l’égalité d’accès aux soins de santé

La couverture médicale repose essentiellement sur l’égalité d’accès aux soins de santé dans le cadre de la justice sociale et de la reconnaissance du droit de jouir d’une bonne santé, a souligné mercredi à Rabat le médiateur du Royaume du Maroc, Mohamed Benalilou.

S’exprimant lors d’une rencontre organisée par l’Institution sous le thème le droit à la santé et les opportunités offertes par la couverture médicale, Benalilou a indiqué que la protection médicale repose essentiellement sur l’égalité dans l’accès aux services de santé dans le cadre de la reconnaissance du droit de base de jouir d’une bonne santé comme énoncé dans la déclaration universelle des droits de l’Homme et conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé OMS.

L’ambition est de réfléchir avec l’ensemble des parties notamment les représentants de la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel CNDP, de la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale CNOPS, de l’Agence nationale de l’assurance maladie ANAM, de la Caisse nationale de sécurité sociale CNSS, du ministère de la Santé et du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens sur les moyens de trouver des réponses convaincantes aux requêtes des citoyens adressées à l’Institution du médiateur du Royaume et qui sont liés aux soins et services de santé, en particulier, pour les catégories vulnérables afin de répondre à leurs aspirations en matière de la démocratisation des soins, a-t-il relevé.

Il s’agit également de réfléchir avec l’ensemble des intervenants sur une nouvelle carte de santé constituant un mécanisme fondamental pour une répartition équitable des services de santé dans le cadre de la justice territoriale visant à créer une cohérence et une complémentarité entre les établissements de santé dans le secteur public et privé, a-t-il ajouté, notant que le droit d’accès aux services de santé un des piliers majeurs pour la consolidation de la citoyenneté et la réalisation d’un développement humain, durable, global et intégré.

Benalilou a, en outre, fait observer que l’objectif est de mettre en œuvre les dispositions de la Constitution relatives au droit d’accès aux soins et au droit à la santé, soulignant qu’il s’agit d’un événement qui rassemble une pléiade d’experts et de professionnels dans le domaine afin de partager les visions, les expériences internationales réussies et les propositions pour assurer aux citoyens le droit de jouir d’une couverture médicale appropriée.

Dans ce sens, il a indiqué qu’en dépit des requêtes des citoyens en matière de la couverture médicale et qui sont liés selon lui aux facteurs sociaux, économiques et environnementaux, il est nécessaire d’admettre que plusieurs efforts sont déployés dans le domaine de la couverture médicale de base que ce soit au niveau de l’assurance maladie obligatoire AMO ou du régime d’assistance médicale Ramed.

Le président de la CNDP, Omar Seghrouchni a, pour sa part, souligné que le secteur de la santé joue un rôle crucial et primordial dans la construction et la structuration des pays, précisant que la circulation des données personnelles est devenue un grand phénomène qui se propage rapidement dans le monde, en particulier avec la numérisation.

Il a mis en avant l’importance de protéger les données à caractère personnel liés à la santé mentale ou physique des citoyens afin de protéger leur vie privé, indiquant que la protection des données à caractère personnel liés à la santé figure parmi les priorités du CNDP durant l’année 2020.

Depuis le début de 2020, nous travaillons avec le Conseil national de l’Ordre des Médecins CNOM pour mettre en place un guide qui facilite et simplifie l’opération d’adaptation avec la loi 09.08 relative à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel pour les médecins et les hôpitaux, a-t-il relevé.

Avec MAP

Voir aussi

Covid-19 : Le Fonds spécial bénéficie de contributions supplémentaires

Covid-19 : Le Fonds spécial bénéficie de contributions supplémentaires

La campagne de dons d’institutions et de particuliers au profit du Fonds spécial dédié à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

" "

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.