dimanche 26 mai 2019

Couvert végétal des parcours : L’impact positif des récentes pluies

Les récentes précipitations enregistrées dans la région de Béni Mellal-Khénifra ont certainement un impact positif sur la campagne agricole et l’évolution du couvert végétal des parcours, tout en améliorant les réserves en eau.

Il est aussi à relever une hausse en pluviométrie de 42%, avec 189,6 mm, depuis le début de la campagne agricole au 21 janvier dernier, contre 133,5 mm durant la même période l’année dernière, ainsi qu’une amélioration du niveau des réserves en eau, comme au barrage Bin El Ouidane qui domine la plaine de Béni Mellal, avec une retenue d’environ 894 millions m3, soit un taux de remplissage de l’ordre de 74%, contre 57% au barrage El Hansali (378 millions m3).

Concernant la betterave sucrière, la superficie cultivée dans la région est de 15.066 hectares, dépassant les prévisions programmées lors de cette saison de l’ordre de 13.500 hectares.

Pour les cultures d’automne, les précipitations enregistrées depuis le début de la campagne agricole ont favorisé une évolution accélérée, au total 639.032 hectares cultivés, soit 98% de l’objectif fixé, à savoir 650.000 hectares, dont 61.000 hectares pour la superficie irriguée.

Par ailleurs, la quantité des semences sélectionnées et distribuées aux agriculteurs s’élève à environ 70.000 quintaux au 20 janvier, tandis que celle des engrais distribuées est de près de 30.600 quintaux.

HD

Voir aussi

BMCE BoA : Une ligne de financement marocaine pour l’eau

Dans le contexte du stress hydrique que connaît le monde entier, tout particulièrement le continent …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.