dimanche 20 août 2017

Tournée du Ballet Preljocaj au Maroc

Ballet preljocaj

L’Institut français du Maroc présente, en tournée au Maroc, Ballet Preljocaj.

Le ballet, dont la chorégraphie est assurée par Angelin Preljocaj, présentera les pièces new-yorkaises Spectral Evidence & la Stravaganza.
En juin 2013, Angelin Preljocaj sʼenvole pour New York afin de commencer le travail de création de Spectral Evidence avec huit danseurs du New York City Ballet.

Lʼatmosphère de cette chorégraphie sʼinspire du procès des sorcières de Salem en 1692, où la «preuve spectrale» condamna sans appel des femmes innocentes. Ce sombre et étrange fait historique attise lʼimagination dʼAngelin Preljocaj au son des notes de John Cage.
Le public aura aussi le plaisir de voir la chorégraphie: la Stravaganza (création 1997, pièce pour 12 danseurs sur une musique de Vivendi). «J’ai créé La Stravaganza de façon assez instinctive en 1997, répondant à la commande faite par Peter Martins pour le New York City Ballet. En tant que fils dʼimmigrants, cette ville avait toujours été un mythe pour moi. Symbole de lʼimmigration pour ceux qui partent et voyagent pour bâtir autre chose, cette idée de nouveau continent m’est apparue très fortement pendant la création. D’un côté, il y avait quelqu’un qui venait de l’Est avec sa culture ancestrale, ses traditions et, de l’autre, il y avait lʼAmérique, Broadway, Balanchine. J’ai eu envie de montrer une histoire du passé qui revient comme un boomerang. La partition de Vivaldi, une musique très savante, très construite, vient se confronter à des sons plus organiques. La Stravanganza me renvoie à ma propre histoire, mon parcours. Créée il y maintenant 17 ans, c’est un peu comme si j’allais retrouver un enfant qui aurait grandi. J’ai toujours été attaché à la notion de répertoire. Les œuvres ont besoin d’être relues, réinterprétées», précise Angelin Preljocaj.
Né en France en 1957, de parents albanais, Angelin Preljocaj débute des études de danse classique avant de se tourner vers la danse contemporaine.

Dates de la tournée:
Oujda: 7 octobre (18h30), Théâtre Mohammed VI
Meknès: 10 octobre (20h), Théâtre de l’Institut
Rabat: 14 octobre (20h), Théâtre National Mohammed V
Tétouan: 17 octobre (20h), Théâtre Espagnol
Casablanca: 20 octobre (20h30), Théâtre Mohammed VI
Plusieurs ouvrages ont été édités autour de son travail.

Bouchra Elkhadir

Voir aussi

Nouveau : un «Forum marocain de l’innovation et du dialogue des cultures»

Le «Forum marocain de l’innovation et du dialogue des cultures», une nouvelle plate-forme dédiée à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.