jeudi 18 octobre 2018

Yoro : Lancement de la construction du point de débarquement aménagé

Lors de sa visite au Congo, Sa Majesté le Roi et le Président de la République du Congo ont procédé, au port de Yoro à Brazzaville, au lancement des travaux de construction d’un point de débarquement aménagé.

Ce projet réaffirme l’ambition des deux parties de consolider leurs relations dans le domaine halieutique et de la préservation des ressources et la protection du milieu marin, de stimuler la coopération dans les différentes branches d’activité de leurs filières halieutiques et, tout particulièrement, la promotion de la pêche artisanale et d’améliorer les conditions de vie et de travail de la communauté des pêcheurs artisans.

Mobilisant des investissements de l’ordre de 30 MDH, le futur point de débarquement du port de Yoro, objet d’une convention signée devant SM le Roi et le Président du Congo, sera réalisé sur un terrain de 1,7 ha, avec une surface couverte de 2.250 m2. Il consistera en la construction d’ouvrages de protection maritime et de superstructures liés aux activités de manutention, conditionnement, commercialisation et transformation des produits de la pêche artisanale, dont notamment une halle au poisson pour la vente du produit halieutique débarqué, un espace de froid (chambre froide et fabrique de glace), des espaces socio-collectifs, des bureaux administratifs, 150 magasins de pêcheurs, des ateliers mécanique et de réparation des pirogues et une garderie d’enfants.

A forte portée socio-économique, ce projet, qui sera réalisé dans un délai de 24mois, devra participer au redressement du secteur de la pêche artisanale, à travers l’organisation et l’encadrement de la profession, la valorisation et l’amélioration de la qualité du produit et la promotion des conditions de vie et de travail des pêcheurs artisans (environ 500 marins pêcheurs, 600 femmes mareyeuses-grossistes et 3.000 femmes mareyeuses-détaillantes). Il permettra également la création de nouveaux postes d’emploi, la lutte contre la pauvreté, l’optimisation des performances économiques de la pêche artisanale et l’augmentation des revenus des bénéficiaires, ainsi que l’amélioration des conditions sanitaires et hygiéniques, l’objectif étant un développement humain, durable et intégré.

HD

Voir aussi

Paix, sécurité et stabilité : Les Etats Unis louent le rôle du Maroc

Dans son rapport sur le terrorisme dans le monde, au titre de l’année 2017, le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.