lundi 18 décembre 2017

Afrique-OCP : La Caravane-Cacao roule bien

Caravane cacao cote d ivoire

Des producteurs ivoiriens de Cacao ont loué à Yamoussoukro la qualité de l’encadrement et la pertinence des conseils et informations qui leur ont été fournis par des experts ivoiriens et marocains, dans le cadre de la Caravane-Cacao co-initiée par le groupe OCP.

Venus de plusieurs régions de production cacaoyère, les agriculteurs ivoiriens producteurs de Cacao, dont des femmes, ont pu s’ouvrir sur les dernières techniques et les bonnes pratiques agricoles à favoriser pour améliorer leur production et leur rendement.

Ils ont qualifié de «louable» et de «hautement bénéfique» cette Caravane-Cacao organisée en partenariat avec le Conseil Café-Cacao (CCC), émettant le vœu de voir ce genre d’initiative se multiplier afin de pouvoir s’inscrire en droite ligne de la volonté du président Alassane Ouattara de tirer vers le haut le volume de production de Cacao et de renforcer la compétitivité de la filière.
Véritable plate-forme pédagogique de proximité dans les principales régions de production cacaoyère de Côte d’Ivoire, la Caravane-Cacao est l’occasion pour les producteurs bénéficiaires, quelque 1.200 au total, d’être informés sur l’importance de l’analyse des sols et de l’utilisation raisonnée des engrais phosphatés pour un véritable développement durable de la filière Cacao.
Cette caravane agricole, qui propose toute une chaîne de valeur allant de l’analyse des sols jusqu’à la fertilisation des terres, est une expérience inédite du groupe OCP mise à la disposition de certains pays d’Afrique sub-saharienne, notamment le Sénégal, le Mali et la Guinée, dans le cadre de l’engagement du Groupe pour un développement agricole durable et prospère en Afrique.
Le concept Caravane est inscrit dans l’approche OCP pour accompagner au mieux les agriculteurs et mieux les outiller (bonnes pratiques agricoles) dans le domaine du développement agricole.

HD

Voir aussi

Concombres de mer/Maroc : Trésor méconnu, braconniers et marché de dupes

La pêche illicite des concombres de mer prend de l’ampleur au Maroc. Elle a déjà …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.