dimanche 22 octobre 2017

Maroc/Semaine nationale de Solidarité : A quoi ça sert ?

Depuis sa création en 1999, la Fondation Mohammed V pour la Solidarité  s’est donné pour mission de contribuer à la lutte contre la précarité, en tant qu’entrave au développement voulu par la plus haute autorité de l’Etat.

La Fondation a pour objectifs de vulgariser la culture de solidarité, de l’organiser autour de programmes définis et d’agir en tant que levier de l’action sociale. Dans une première étape, elle a concentré ses missions sur des actions ponctuelles de secours et d’assistance aux démunis, à travers la distribution de denrées alimentaires, de vêtements et de matériels aux associations, la remise d’équipements aux hôpitaux et centres de santé publics et l’aménagement de plusieurs centres pour enfants. Cette stratégie lui a permis d’entrer en contact direct avec les populations cibles des campagnes de solidarité organisées au fil des années, de mieux connaître leurs conditions de vie et d’identifier leurs besoins réels.

Promotion des AGR

Afin de permettre aux personnes en situation de précarité de prendre leur destin en main, la Fondation a créé des instituts spécialisés dans la formation aux métiers de l’artisanat, de l’agriculture, de la pêche maritime et du bâtiment.  Vu l’impact de cette formation sur l’emploi, la Fondation a confié à l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et aux départements disposant de programmes de formation spécialisés et reconnus la gestion d’une vingtaine de centres réalisés dans ce cadre. La Fondation Mohammed V pour la Solidarité a aussi mis en place une formation qualifiante, liée à des activités génératrices de revenus (AGR), donnant la possibilité aux jeunes de bénéficier d’un apprentissage spécifique permettant la commercialisation de la production générée dans le cadre des AGR. Par ailleurs, dans un souci d’efficacité, la Fondation s’est employée à consolider ces programmes par des outils d’appui pour le montage des projets et leur financement, notamment par le micro-crédit. Elle a ainsi créé à Casablanca, en application des Directives royales, le Centre Mohammed VI de soutien à la micro-finance solidaire (CMS).

Prise en charge des personnes à besoins spécifiques

La Fondation Mohammed V pour la Solidarité a, en outre, développé des actions multiples au profit des personnes à besoins spécifiques, via l’aménagement de centres, l’octroi d’équipements ou le soutien d’associations intervenant dans ce domaine. Elle a également mis en place des programmes spécifiques pour les handicapés moteurs et sensoriels et créé une quinzaine de centres de formation qualifiante dans divers métiers appropriés à l’handicap, gérés par l’OFPPT. Pour les handicapés mentaux, l’action de la Fondation a intégré la réalisation de centres d’accueil et de prise en charge éducative, ainsi que l’accès aux soins et la formation professionnelle donnant accès à l’emploi. Cette approche à trois niveaux est effective dans le Centre National Mohammed VI des Handicapés qui a progressivement créé des centres régionaux. Le programme national de lutte contre les comportements addictifs (drogue, alcool et tabagisme) a été le dernier programme conçu par la Fondation Mohammed V pour la solidarité. Il s’agit d’un programme curatif, soutenu par des activités ludiques et sportives, de nature à favoriser la rupture du patient avec son addiction et à faciliter son intégration sociale.

Promotion du secteur de la santé

Le volet de la santé jouit, lui aussi, d’un intérêt particulier de la part de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité. Ainsi, la Fondation a apporté, depuis son lancement, un soutien important aux hôpitaux, centres de santé et dispensaires publics en équipements et matériels de diagnostic, analyses, consultations et soins, y compris du matériel tel que les scanners. Dans ce cadre, plus d’une centaine d’unités ont bénéficié de ce soutien. La Fondation a également construit des centres de santé de proximité, particulièrement dans le milieu rural, tels que des dispensaires et des modules d’accouchement. Elle a aussi procédé à la construction d’unités spécialisées qui faisaient défaut au Royaume. Il s’agit de la construction d’une unité des grands brûlés du CHU de Casablanca et de la mise en place des centres d’oncologie d’Oujda et d’Al Hoceima, en plus de l’ouverture de plusieurs centres d’hémodialyse dans plusieurs villes et régions du Royaume.

Les programmes de la Fondation ont par ailleurs permis l’édification de plusieurs structures de soutien socio-éducatif au profit des enfants hospitalisés et des centres d’accueil pour les malades chroniques et leurs familles.

Enfin, la Fondation a déployé plusieurs actions médicales de proximité dans diverses régions du Maroc, surtout dans les zones montagneuses et les localités enclavées et ce, par le biais de caravanes mobiles disposant du matériel nécessaire et encadrées par des médecins regroupés en associations.

Opération Marhaba, soutien alimentaire…

La Fondation Mohammed V pour la Solidarité intervient dans d’autres volets et à plusieurs occasions. C’est le cas, par exemple, de l’opération Marhaba d’accueil des Marocains Résidant à l’Etranger (MRE), du soutien alimentaire organisé pendant le Ramadan au profit de millions de personnes et de l’assistance des habitants des villages enclavés et zones montagneuses auxquels la Fondation réserve pendant la saison d’hiver des denrées alimentaires, des vêtements chauds et des couvertures, en plus de la mobilisation de caravanes médicales multidisciplinaires.

L’action de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité jouit d’un atout principal, à savoir l’implication effective du Souverain. Grâce aux orientations et à la dynamique que SM le Roi Mohammed VI imprime aux missions de la Fondation depuis sa création, cette dernière s’est démarquée en tant qu’acteur majeur pour le développement de l’élément humain, principal moteur de développement.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Fondation OCP : Lancement de la caravane agricole à Madagascar

Partenaire du développement de l’agriculture dans de nombreux pays subsahariens, la Fondation OCP a participé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.