jeudi 19 juillet 2018

Maroc-Mali : Engagement pour la paix et la cohésion

Le Maroc a pris part à Bamako à la mission d’évaluation mixte de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) au Mali, un mécanisme instauré lors de la réunion du groupe de contact de l’OCI sur le Mali, le 20 septembre 2017 à New York, en marge de la 72ème session de l’Assemblée générale de l’ONU.

Cette rencontre a été une occasion pour le Maroc de réitérer son engagement sans équivoque en faveur d’un Mali uni, indivisible, de paix et de cohésion. Et d’insister sur le fait que le Royaume, comme il l’a toujours fait, continuera sans relâche à apporter son soutien aux efforts nationaux du Mali et de l’ensemble de ses partenaires, pour la réalisation de ses objectifs en matière de paix et de développement.
C’était aussi l’occasion de passer en revue les actions entreprises par le Maroc au profit du Mali. Dans ce sens, il y a lieu de  noter  que, dans le cadre  d’un accord de coopération dans le domaine de l’élevage, signé le 20 février 2014 entre le ministère marocain de l’Agriculture et de la Pêche maritime et le ministère malien du Développement rural, la partie marocaine a assuré en 2014 et 2015 la formation (recyclage) de jeunes inséminateurs maliens.
Dans le même cadre, le Maroc a octroyé au Mali un lot de semences, ainsi que des équipements et des matériels d’insémination. La valeur de ladite dotation est estimée à trois millions de dirhams, financée à part entière par la Fondation Mohammed VI pour le développement durable.
Il s’agit également de la réalisation d’une clinique périnatale à Bamako par la Fondation Mohammed VI pour le Développement durable équipé de matériels médicaux sophistiqués.
La construction à Bamako d’un centre de Formation professionnelle financé par la Fondation Mohammed VI pour le Développement durable, figure également parmi les projets initiés par le Maroc au Mail.
En vertu de l’accord en matière de formation des imams maliens, signé en 2013 entre le ministère des Habous et des Affaires islamiques et le ministère malien des Affaires religieuses et du Culte, le Maroc assure la formation de 500 imams maliens sur plusieurs années. Par ailleurs, dans le cadre des programmes de coopération bilatérale et tripartite, l’Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI) organise périodiquement, en partenariat avec l’Office National de l’Electricité et de l’Eau (ONEE), des sessions de formation en faveur des cadres maliens.
Il y a lieu de noter aussi que le Maroc a procédé, depuis 2013, via l’AMCI, au doublement du nombre des bourses passant de 50 à 100 bourses par an.

HD

Voir aussi

Afrique-UCESA : Quel positionnement au sein de l’UA et de la CEDEAO

L’Union des Conseils Economiques et Sociaux et Institutions Similaires d’Afrique (UCESA) a tenu, à Rabat, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.