vendredi 19 janvier 2018
Flash Infos

Maroc/Initiative Triple A : 1 million d’euros pour l’agriculture africaine

L’Agence française de développement (AFD) et la Banque mondiale se sont engagées aux côtés du Maroc, en marge du Sommet international du climat (One Planet summit) à Paris, par un financement d’un million d’euros destiné au soutien de l’Initiative pour l’Adaptation des Agricultures Africaines aux Changements Climatiques (Initiative Triple A).
Cette initiative avait été lancée en 2016 en amont de la COP22 sous présidence marocaine, à Marrakech.
Aujourd’hui, la Banque Mondiale, par le pilotage d’une assistance technique globale et l’Agence Française de Développement, par un financement d’un million d’euros, se positionnent comme partenaires de premier ordre du Royaume du Maroc, dans le cadre de l’Initiative Triple A.
L’accord de financement, ainsi qu’un mémorandum d’entente (MoU) relatif à ce partenariat, viennent d’être signés.
Depuis 2015, la COP21, puis la COP22 ont mobilisé de nombreux acteurs étatiques, financiers et issus de la société civile, dans la lutte contre le changement climatique.  Aujourd’hui, de nouveaux moyens d’intervention émergent pour accompagner les pays les plus vulnérables au changement climatique, vers des trajectoires de développement résilientes.
Alors que le continent africain n’est responsable que de 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, l’Afrique est particulièrement touchée par le changement climatique. S’agissant du secteur agricole, les prévisions estiment qu’à l’horizon 2025, deux tiers des terres arables africaines seront dégradées en raison de la désertification et qu’en 2050, la baisse des rendements agricoles pourrait atteindre 20%. Malgré l’importance de l’agriculture pour l’économie africaine et la vulnérabilité des systèmes agricoles aux changements climatiques, l’Afrique n’a attiré à ce jour que 5% de l’ensemble des financements liés au climat, avec seulement 4% alloués à l’agriculture.
Dans ce contexte, le défi à relever pour le continent africain est double: adapter son agriculture tout en augmentant sa production agricole.
L’initiative Triple A du Maroc s’inscrit dans cette trajectoire et a pour vocation de constituer un pôle d’expertise au service des pays africains.

Hamid Dades

Lancée il y a plus d’un an, dans le cadre de la 22ème Conférence des Nations Unies sur le changement climatique à Marrakech (COP22), l’Initiative AAA promeut et favorise la mise en place de projets concrets pour améliorer la gestion des sols, la maîtrise de l’eau agricole, la gestion des risques climatiques et les capacités et solutions de financement. Elle se veut non seulement une réponse clé aux changements climatiques, mais également à l’insécurité alimentaire. L’initiative pour l’Adaptation de l’Agriculture Africaine (AAA) est promue par le Maroc pour doter le continent d’une agriculture intelligente et résiliente face au changement climatique. Elle se veut aussi une plate-forme d’innovations et d’échange de bonnes pratiques.

Voir aussi

Maroc-Espagne : Le partenariat public-privé en appui à la RSE

L’accord de partenariat public-privé (PPP) visant le développement et l’appui à la responsabilité sociétale des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.