mardi 21 novembre 2017

Lubrifiants : Le Maroc comme hub régional

Le Maroc constitue un hub régional de l’industrie des lubrifiants, avec un potentiel d’exportation considérable vers le continent africain, a affirmé, à Accra, le directeur de développement Afrique Petromin international, Hicham Bouzoubaa, qui intervenait à la 6ème Conférence africaine sur les huiles de base et des lubrifiants, organisée par l’ICIS (Independant Chemical Information Service).
«Le marché marocain dispose de potentialités énormes pour développer l’industrie de transformation et de fabrication des lubrifiants et se positionne de plus en plus comme le hub incontournable pour l’export vers l’Afrique», a relevé H. Bouzoubaa, notant que les exportations des produits lubrifiants finis au Maroc ont connu une hausse exceptionnelle, passant d’une moyenne de 400 tonnes en 2014 à 30.000 tonnes en 2016, expliquant cette évolution par l’implantation de plusieurs multinationales qui ont bénéficié des mesures incitatives mises en place par le Royaume, pour orienter leur production vers l’export.
Selon lui, cette tendance va se renforcer davantage après l’intégration du Maroc dans la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).
«Les opérateurs du marché des lubrifiants s’attendent à une exonération des produits fabriqués au Maroc, ce qui va constituer un avantage compétitif pour les produits marocains dans la région», a-t-il indiqué.
Cet événement, qui a connu la participation de 600 personnes, a été une occasion pour faire découvrir le potentiel du marché marocain à une panoplie de décideurs et opérateurs du secteur et faire connaître les mesures incitatives offertes par le Royaume aux investisseurs.
La conférence, organisée pour la première fois en Afrique de l’Ouest, vise à jeter la lumière sur le marché africain des huiles et lubrifiants, les opportunités d’investissements sur le continent et les potentialités d’approvisionnement, ainsi que les perspectives du marché africain.

HD

Voir aussi

Maroc/ONHYM : Seferif cherche preneur

L’Office national des hydrocarbures et des mines (ONYM), dirigé par Amina Benkhadra, vient de lancer …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.