vendredi 16 novembre 2018

Inde-Maroc-Afrique : Un point de départ idéal pour la coopération

Le Maroc est un point de départ idéal pour jeter les bases de la coopération entre l’Inde et le continent africain. La presse indienne, qui a appelé New Delhi à renforcer davantage ses relations avec Rabat, estime que la récente élection du Maroc au sein du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA), après son retour à l’institution régionale, devrait pousser l’Inde à renforcer et développer davantage ses relations stratégiques avec le Royaume.

Compte tenu du rôle de plus en plus grandissant du Maroc, en tant que pilier en Afrique, il est logique que l’Inde accélère l’établissement d’un partenariat stratégique avec le Royaume; lequel partenariat a été déjà annoncé lors de la rencontre tenue entre SM le Roi Mohammed VI et le Premier ministre indien, Narendra Modi, en marge du 3ème Sommet du Forum Inde-Afrique en 2015.
Dans ce cadre, les dénominateurs communs des deux pays au sujet du continent africain, en l’occurrence une vision pour une Afrique durable en mesure de trouver des solutions «africaines» aux problèmes «africains», ont également été relevés.
L’élection du Maroc au CPS, un organe permanent de l’Union Africaine pour prévenir, résoudre et gérer les conflits, constitue la preuve la plus éloquente de l’engagement du Royaume en faveur du maintien et de la préservation de la sécurité et de la stabilité du continent et ce, grâce à ses politiques et ses programmes concrets engagés durant plusieurs années.
Même avant de retrouver sa place dans l’enceinte de l’UA, le Maroc n’a ménagé aucun effort en faveur de la résolution des conflits en Afrique. Il a joué un rôle crucial dans les opérations multilatérales de sécurité et de lutte contre les organisations terroristes au Mali, en 2013, en renforçant sa coopération avec le pays dans divers secteurs en relation, notamment, avec le commerce, la finance, la santé et l’éducation.

En outre, le Maroc a également été à l’avant-garde de la promotion de la coopération économique entre les pays africains en renforçant leurs autonomies, dans le but d’éradiquer la pauvreté qui est une menace à la sécurité du continent, en constituant un terrain fertile pour la diffusion des idées extrémistes.

ML

Voir aussi

FMEJ/Association des journalistes chinois : un partenariat fructueux en perspective

La Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) et une délégation de journalistes chinois, en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.