dimanche 8 décembre 2019

Accra : Lutte contre le changement climatique

Accra : Lutte contre le changement climatique

Le modèle marocain de mobilisation de financement pour faire face aux effets du changement climatique et réduire à 42% les émissions des gaz à effet de serre (GES) d’ici 2030, a été mis en exergue, mardi à Accra, à l’occasion de la Semaine africaine du climat.

« Pour financer la lutte contre le changement climatique, le Maroc compte sur la mobilisation du budget public, l’investissement du secteur privé et le financement des institutions financières internationales », a fait savoir la responsable de l’adaptation climatique au Secrétariat d’Etat chargée du développement durable, Naima Oumoussa, dans une intervention lors d’un side-event.

Notant que le Maroc a besoin de 50 milliards de dollars pour la mise en oeuvre des actions d’atténuation du changement climatique et de 35 milliards de dollars pour des actions d’adaptation, Mme Oumoussa a relevé que le Royaume a mis en place plusieurs mesures pour attirer les financements nécessaires.

« Le Maroc a mis en place un système d’évaluation des dépenses publiques liées aux changements climatiques, en collaboration avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) », a précisé la responsable, jetant la lumière sur la réflexion en cours pour la création d’un fonds climat national et l’activation du plan d’investissement vert.

Elle a relevé également la révision du cadre fiscal pour introduire des incitatifs pour mobiliser les investissements dans le secteur privé, mettant l’accent sur la tarification carbone et la décompensation du gaz butane.

« Pour mobiliser des ressources financières internationales, le Maroc a développé une stratégie d’engagement avec les bailleurs de fonds pour financer des projets facilitant la mise en oeuvre des Contributions déterminées au niveau national (CDN ou INDC).

Ouverte lundi à Accra, la Semaine africaine du climat (du 18 au 22 mars) a pour objectif d’encourager la mise en œuvre des Contributions déterminées au niveau national (CDN) dans le cadre de l’Accord de Paris et des mesures climatiques pour atteindre les objectifs de développement durable de 2030.

L’événement qui réunit divers acteurs publics et privés, vise à contribuer à démontrer qu’il existe un véritable soutien international en faveur d’un renforcement de l’action climatique.

Avec MAP

Voir aussi

Kigali : Un Forum mondial sur l’inclusion financière

L’édition 2019 du Forum mondial sur les politiques d’inclusion financière, «Global Policy Forum», s’est tenue …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.