Un prix Nelson Mandela

Diana bouayad amine et abdellah ajnah photo Thierry Perez

Le 5 décembre 2013 disparaissait Nelson Mandela, premier président noir de l’Afrique du Sud et icône de la lutte contre l’apartheid.
Pour entretenir sa mémoire et lui rendre hommage, Diana Bouayad-Amine et Abdellah Ajnah,

tous deux de formation scientifique, journalistes et écrivains, ont décidé de créer le prix Nelson Mandela.
Diana Bouayad-Amine et Abdellah Ajnah sont deux ressortissants marocains vivant en France depuis de nombreuses années. Elle est présidente de l’Institut de la Citoyenneté, il en est secrétaire général.
Ce prix se veut à l’image du prix Sakharov qui est décerné chaque année par le Parlement européen.
Le prix Nelson Mandela sera attribué chaque année, le 5 décembre, à des personnalités et/ou des organisations de renommée internationale, afin de commémorer la disparition de Nelson Mandela.
Ce prix sera constitué d’une somme d’argent de 50 000 euros, d’un diplôme, d’une médaille et d’une œuvre d’art.
C’est Diana Bouayad-Amine, artiste peintre, qui se chargera de concevoir les différents éléments de ce prix.
Le jour de l’attribution de ce prix sera organisé un Gala pour les personnalités invitées des quatre coins de la Planète.

Voir aussi

deux marocaines sur la liste women behind middle eastern brands

Forbes | Deux femmes marocaines sur la liste “Women Behind Middle Eastern Brands”

Deux femmes marocaines figurent sur la liste “Women Behind Middle Eastern Brands” 2020 du Magasine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.