vendredi 20 juillet 2018

Sahraouiya 2018 : Le raid 100% féminin a plus d’ambition

Aïcha Ech-Chenna, marraine de Sahraouiya et Laila Ouachi, présidente de l’Association Lagon Dakhla

Fort du succès des trois premières éditions, le raid Sahraouiya,  placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, revient à Dakhla, du 3 au 10 février, pour sa 4ème édition. Une aventure sportive et humaine exclusivement dédiée aux femmes, dont le but est de promouvoir l’esprit solidaire et consolider son rayonnement international et son ancrage dans le continent africain.

Initié par «l’Association Lagon Dakhla», cet événement multisports, combinant VTT, Canoë, Bike, Run, trail de nuit et course d’orientation, est une invitation ouverte à franchir le cap, à confronter ses limites et  à surmonter les défis au cœur des paysages féeriques de Dakhla.
Cette manifestation qui vise à renforcer la position de Dakhla en tant que capitale mondiale des sports et à mettre en avant ses potentialités touristiques, accueille cette année 40 équipes (2 concurrentes par équipe),dont cinq seront composées de concurrentes de taille venant du Kenya, du Nigéria, du Cameroun, du Mali, du Ghana et Afrique du Sud.

Cette 4ème édition qui connaîtra la participation des femmes d’influence aura aussi une nouvelle marraine qui n’est autre que Stéphanie Fugain (épouse du célèbre chanteur Michel Fugain), présidente de l’association Laurette Fugain de lutte contre les leucémies. Cette dernière participe avec 3 équipes françaises formées de six femmes connues pour leur implication dans la vie associative. Stéphanie Fugain sera marraine aux côtés de Aicha Echenna, présidente de l’association Solidarité féminine et marraine de cœur de l’évènement depuis le début de l’aventure Sahraouiya.
Autre nouveauté de cette édition: il sera procédé au lancement d’une nouvelle «marque». Compte tenu de l’engouement que montrent davantage de femmes de différents horizons, le raid Sahraouiya ambitionne de faire évoluer ce mouvement solidaire et sportif à travers la création de «Spirit of solidarity», une plateforme internationale événements, d’actions concrètes et d’engagements sur le terrain (échanges, soutiens, formation).

Hanane Ghita

Voir aussi

Equipe nationale : Merci, Hervé Renard

S’il est un fait à reconnaître aujourd’hui, comme s’accordent d’ailleurs à dire tous les analystes, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.