vendredi 16 novembre 2018

Coupe du monde 2018 : Hervé Renard “ne conteste pas la VAR”

Alors que les internautes ainsi que tous les citoyens marocains “contestent” le but espagnol égalisateur validé par l’assistance vidéo (VAR), le sélectionneur du Maroc Hervé Renard, passé tout près d’un exploit face à l’Espagne (2-2) au Mondial-2018, a pointé une possible “énorme erreur d’arbitrage” sur le corner à l’origine de l’action, lundi à Kaliningrad (Russie).

En effet, les internautes ont bien exprimé leur colère sur les réseaux sociaux suite au but validé par le VAR, créant un Hashtag #Var_is_bullshit sur la toile. Ils n’ont par ailleurs pas manqué d’exprimer leur amour pour l’équipe nationale qui a encore une fois produit un match époustouflant face à l’Espagne.

De sa part, Hervé Renard a fustigé lors après la rencontre de la 3e journée du groupe B de la Coupe du monde: “La seule question que je voudrais poser, c’est que sur le 2e but égalisateur, le ballon est sorti d’un côté. Donc on attend le corner d’un côté, mais il est joué de l’autre. Est ce que c’est autorisé ? Sincèrement, je ne peux pas vous dire. Si cela ne l’est pas, c’est une énorme erreur d’arbitrage”

“Il n’y a pas hors-jeu sur le but (de Iago Aspas à la 90e minute) parce qu’on l’a revu à la vidéo. Il n’y a pas à contester cela. Simplement, est-ce qu’on a le droit de jouer un corner de l’autre côté où la balle est sortie, c’est la grande question. Je suis allé à la porte des arbitres (à la fin du match). La porte est restée fermée”, a-t-il ajouté, concédant que “c’est un métier difficile d’arbitrer”.

Le Maroc, déjà éliminé du Mondial-2018, menait 2-1 jusqu’à la 90e minute et un but de Iago Aspas, validé par la VAR. Contre le Portugal (défaite 1-0), le technicien français s’était déjà plaint d’une “injustice” arbitrale du fait de ne pas avoir bénéficié du dispositif vidéo.

“Il faut se concentrer maintenant sur l’essentiel, c’est-à-dire le résultat. Bien sûr, on aurait aimé battre l’Espagne parce qu’on était venu pour ça. On a souffert comme toutes les équipes qui affrontent l’Espagne. Quand on regarde la composition, c’est un mix du Barça et du Real Madrid donc il faut féliciter les joueurs, tout le monde pour cette Coupe du monde”, a déclaré l’ancien coach de l’USM Alger.

“Il a manqué un peu d’expérience. Mais on a montré contre le Portugal et l’Espagne, deux des meilleures équipes, qu’on pouvait être à la hauteur. On sortira la tête haute, très haute même, avec beaucoup de fierté”, a ajouté le technicien français. Eliminé dès le 1er tour, le Maroc n’avait plus disputé de Coupe du monde depuis 1998.

Zineb Alaoui

Voir aussi

William Jebbor signe avec le club

Benkhadra Soufiane INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER S'inscrire! Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.