Flash Infos

Salah Eddine Kadmiri, vice-président général de la CGEM et PDG de Schiele Group

Salah Eddine Kadmiri, vice-président général de la CGEM et PDG de Schiele Group, décroche en 1977son baccalauréat Sciences maths. Il choisit par la suite de s’inscrire au Lycée Poincaré à Nancy pour ses prépas. Et c’est à l’Ecole centrale de Paris qu’il suivra un cursus d’ingénieur généraliste.

Salah-Eddine-Kadmiri
C’est ainsi qu’il obtient son diplôme d’ingénieur de l’Ecole centrale de Paris en 1982. De retour au Maroc en 1983, il travaille au ministère de l’Industrie, au «Service civil» où il est chargé «des premières libéralisations et ajustements structurels du secteur industriel». Il y reste jusqu’en 1985. Les trois années passées dans ce ministère l’ont préparé à naviguer dans le monde des affaires.
C’est ainsi qu’en 1985, Salah Eddine Kadmiri entame sa carrière professionnelle dans le secteur électrique en créant, avec son frère, une unité industrielle installée à Fès. Il décide de s’installer à Casablanca dès 1990. Le rachat du nom de Schiele Maroc, pour s’investir dans les domaines de l’automatisme, de l’électricité industrielle, des armoires et des tableaux électriques, ne se fera qu’en 1995. Il se désengage alors de sa première société pour se concentrer sur Schiele Maroc. C’est ainsi que commence la saga.

Ambitieux et surtout courageux, il ne s’arrête pas là puisqu’il décide d’élargir ses activités. Un élargissement qui se caractérisera par la création et le développement de différentes sociétés opérant dans l’ensemble des branches du secteur qu’il choisit, celui électrique. Cet homme d’affaires industriel, lucide et à qui tout réussit, est ainsi président des sociétés du Groupe Schiele et patron de 700 employés. Les activités de ses sociétés, qui sont au nombre de sept, concernent le matériel électrique et les automatismes industriels, le matériel électrique domestique, la fabrication de poteaux pour lignes électriques et téléphoniques, les luminaires décoratifs et professionnels, la fabrication de cartes électroniques, le câblage aéronautique et les SCI immobilières industrielles dédiées au développement du Groupe.
Parallèlement à cela, Salah Eddine Kadmiri, qui surfe sur le succès professionnel, s’investit dans l’associatif puisqu’il est l’un des fondateurs de la Fédération Nationale de l’Électricité et de l’électronique (FENELEC) qu’il a présidée depuis sa création en 1998 jusqu’à 2009 et dont il est actuellement président d’honneur.
Cela allait être un moment crucial pour la profession, pour avoir de la visibilité au niveau de l’environnement économique national puis international. L’homme allait enfin devenir un interlocuteur des pouvoirs publics qui appelaient de leurs vœux à la structuration du secteur. La FENELEC s’est fixée comme objectif de participer activement à l’animation du secteur électrique et électronique et de conduire les travaux permettant à l’entreprise marocaine d’accompagner la mutation actuelle des paysages économiques, marocain et international.
Parallèlement, Salah Eddine Kadmiri est devenu vice-président général de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), après avoir présidé sa Commission PME. Le PDG de Schiele Group a toujours été très actif à la CGEM dont il est membre depuis une douzaine d’années. Et c’est son dynamisme qui lui a permis de coiffer la présidence de la commission PME. Durant son mandat, son cheval de bataille était toujours les délais de paiement.
Salah Eddine Kadmiri et Meryem Bensaleh Chaqroun, la patronne des patrons, avaient comme programme de campagne, lors de leur candidature à la tête de la CGEM, de renforcer l’industrie, développer la compétitivité de l’offre Maroc, développer le capital humain, faciliter l’accès aux financements, améliorer l’accès aux marchés publics, améliorer aussi l’environnement juridique de l’entreprise, aider l’entreprise à assumer sa responsabilité sociale et opérationnaliser le partenariat public-privé. Ce binôme arrivera-t-il à faire entendre la voix des PME au-delà des arcanes ministérielles?
Salah Eddine Kadmiri est également membre du bureau de l’Association des anciens élèves de l’Ecole Centrale de Paris. Décoré par Sa Majesté le Roi Mohammed VI du wissam du mérite national de l’ordre d’officier, il a 53 ans et est marié et père de deux enfants.

Voir aussi

Lilian Thuram

Lilian Thuram

Lilian Thuram, ancien footballeur international français et président de la Fondation Education contre le racisme …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.