Réouverture des frontières extérieures de l’UE à partir de début juillet

Réouverture des frontières extérieures de l’UE à partir de début juillet

Les ministres européens de l’Intérieur, réunis vendredi par vidéoconférence, sont convenus qu’il ne pouvait y avoir de réouverture des frontières extérieures de l’UE avant que tous les contrôles liés au Covid-19 aux frontières intérieures ne soient levés, relevant que l’idée est d’envisager une réouverture graduelle à partir de début juillet.

L’interdiction des voyages non essentiels vers l’UE, en vigueur actuellement jusqu’au 15 juin, a été mise en place le 17 mars de façon coordonnée entre les Etats membres et la Commission européenne pour lutter contre la propagation de la pandémie du coronavirus.

En l’absence d’accord entre les Vingt-sept pour rouvrir toutes les frontières au sein de l’UE le 15 juin, l’Espagne ne voulant pas rouvrir ses frontières avant fin juin, les ministres ont proposé une prolongation courte de la fermeture des frontières extérieures de l’UE jusqu’à la fin du mois courant.

S’exprimant lors d’une conférence de presse à l’issue de la réunion des ministres européens de l’Intérieur, la secrétaire d’Etat croate Terezija Gras, dont le pays assure la présidence tournante du Conseil de l’UE, a insisté que la réouverture des frontière extérieures de l’UE doit se faire de façon coordonnée, proportionnée et non discriminatoire.

De son côté, la commissaire européenne aux affaires intérieures, Ylva Johansson, a relevé que si les contrôles aux frontières intérieures sont levés fin juin, nous devrons pouvoir envisager une levée progressive de l’interdiction des voyages non-essentiels (de et vers l’UE) début juillet.

La commissaire s’est, par ailleurs, félicitée de voir une majorité d’États membres lever les contrôles entre eux et a appelé à un retour au fonctionnement complet de l’Espace Schengen et de la liberté de circulation “au plus tard fin juin”.

Si des mesures sanitaires comme la distanciation physique restent de mise, les autorités sanitaires affirment clairement qu’il n’y a plus de justifications pour des restrictions supplémentaires de voyager ou des mesures aux frontières au sein de la zone EU-Schengen, a souligné Mme Johansson. Mais au final, ce seront toujours les États membres qui décideront, a-t-elle fait observer.

LR/MAP

Voir aussi

Covid-19

Covid-19 | 58 nouveaux cas et 232 guérisons en 24H

Un total de 58 nouveaux cas d’infection au coronavirus et de 232 guérisons a été …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.