Rabat Qui complote contre Oualalou?

Du rififi au Conseil de la ville de Rabat. Conseillers du Mouvement Populaire et du PAM ont accordé leurs violons pour exiger, disent-ils, un vrai débat sur les dysfonctionnements présumés du Conseil présidé par l’USFPéiste Fathallah Oualalou.

Cela a poussé le vice-président, Driss Razi (PAM), à se retirer, flairant peut-être un complot contre Oualalou.

Voir aussi

HRC des réfugiés dans le monde gravement menacée

HCR | L’éducation des réfugiés dans le monde gravement menacée

En l’absence de mesures immédiates et audacieuses adoptées par la communauté internationale pour contrer les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.