Maroc/Administration pénitentiaire : Mouvement de mutation partiel

La Délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a procédé à un mouvement de mutation partielle et de nomination des directeurs régionaux et des directeurs des établissements pénitentiaires. Selon un communiqué de la DGAPR, rendu public mardi 11 juillet 2017, les directions régionales concernées par cette opération de nomination sont Souss-Massa, Béni-Mellal-Khénifra, Marrakech-Safi, Rabat-Salé-Kénitra et Casablanca-Settat, tandis que les établissements pénitentiaires touchés par le mouvement de mutation sont la prison centrale Moul El Bergui, la prison locale de Aïn Sebaâ 1, la prison locale Toulal 2, la prison locale Tanger 2 et la prison locale El Arjat 2. Ce mouvement s’inscrit, selon la DGAPR, dans le cadre des efforts déployés pour impulser une nouvelle dynamique dans la gestion des affaires des prisonniers, aux niveaux régional et local.

Lire aussi
COVID-19/ DGAPR : Le nombre de visiteurs réduit à une personne à raison d’une seule visite par mois

Voir aussi

protection sociale,maroc,CGEM,Entreprises

Maroc | La généralisation de la protection sociale, une responsabilité partagée

La généralisation de la protection sociale est une responsabilité partagée qui requiert l’adhésion de tous …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...