Maroc/Administration pénitentiaire : Mouvement de mutation partiel

La Délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a procédé à un mouvement de mutation partielle et de nomination des directeurs régionaux et des directeurs des établissements pénitentiaires. Selon un communiqué de la DGAPR, rendu public mardi 11 juillet 2017, les directions régionales concernées par cette opération de nomination sont Souss-Massa, Béni-Mellal-Khénifra, Marrakech-Safi, Rabat-Salé-Kénitra et Casablanca-Settat, tandis que les établissements pénitentiaires touchés par le mouvement de mutation sont la prison centrale Moul El Bergui, la prison locale de Aïn Sebaâ 1, la prison locale Toulal 2, la prison locale Tanger 2 et la prison locale El Arjat 2. Ce mouvement s’inscrit, selon la DGAPR, dans le cadre des efforts déployés pour impulser une nouvelle dynamique dans la gestion des affaires des prisonniers, aux niveaux régional et local.

Voir aussi

Rapprochement entre le Maroc et Israël

Le rapprochement entre le Maroc et Israël consacre des liens séculaires et sert la paix dans le Moyen-Orient

La réactivation des mécanismes de relations entre le Maroc et Israël consacre des liens séculaires …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.