Maroc Telecom : L’ANRT ne cède pas

Suite à l’injonction de l’Agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT) de partager ses infrastructures, Maroc Telecom aurait mandaté une agence relation presse (RP) pour faire du lobbying en sa faveur. Selon une source proche du dossier, ladite agence a diffusé, il y a quelques jours, une note aux rédacteurs dans laquelle les critiques envers l’orientation de l’ANRT sont virulentes. Un quotidien cite ledit communiqué qui estime que le régulateur a sorti «une décision bizarre qui oblige Maroc Telecom à partager ses infrastructures avec les concurrents».

Il faut dire que l’ANRT a suffisamment temporisé sur la question. Comme tous les régulateurs dans le monde, l’ANRT part du principe que le vrai investisseur, c’est le consommateur marocain qui a payé au prix fort les infrastructures de Maroc Telecom, de Méditel ou d’Inwi. Par conséquent, ce ne serait que pure aberration de demander à ce même consommateur de payer une deuxième fois le même service juste pour changer d’opérateur. L’ANRT est là pour que les télécommunications soient exploitées de la manière la plus efficiente possible. C’est donc elle qui a raison.

Voir aussi

Inwi : Fin de mandat pour Frédéric Debord

Au terme du Conseil d’administration (CA) de Wana Corporate, sous la présidence de Nadia Fassi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.