Maroc-Guinée équatoriale | Mayara souligne l’importance de la diplomatie parlementaire dans la consolidation des relations bilatérales

Maroc,Guinée équatorial

Le président de la Chambre des conseillers, Naama Mayara, a souligné mardi l’importance de la diplomatie parlementaire dans la consolidation des relations entre le et la Guinée équatoriale.

Lors d’une rencontre avec la présidente du Sénat équato-guinéen, Teresa Efua Asangono, au siège de la Chambre des conseillers, M. Mayara a salué les relations de respect mutuel et de bonne coopération liant les deux pays, a indiqué un communiqué de la deuxième Chambre.

Il a, en outre, mis en avant l’importance de la diplomatie parlementaire dans la consolidation des liens bilatéraux et l’approfondissement de l’accord et du dialogue entre les représentants des deux peuples amis, pour rapprocher et unifier les visions et points de vue par rapport à plusieurs questions bilatérales et multilatérales, selon la même source.

À cet égard, M. Mayara a appelé à explorer les moyens de mettre à profit la composition unique et diversifiée de la deuxième Chambre afin d’établir un dialogue parlementaire, politique et économique entre les deux institutions législatives des deux pays amis, en proposant la signature d’un mémorandum d’entente.

Il a ensuite salué le soutien et la position constante de la Guinée équatoriale en faveur de la question de l’intégrité territoriale du Royaume.

Mme Efua Asangono a, pour sa part, relevé que les relations entre son pays et le sont “historiques, s’étendent sur plus de 40 ans et se caractérisent par leur solidité”, notant que les peuples marocain et équato-guinéen sont également unis par des liens de fraternité.

Lire aussi
Maroc/ COVID-19 | 27 nouveaux cas confirmés, 8.030 au total

La participation de la Guinée équatoriale à la 10ème conférence de l’Association des Sénats, Shoura et Conseils équivalents d’ et du monde arabe (ASSECAA) ainsi qu’au forum du dialogue parlementaire de l’ASSECAA, Amérique latine et caraïbes, qui sera organisé par la Chambre des conseillers du 03 au 05 mars, est un important évènement du fait que c’est la première participation équato-guinéenne à ce rassemblement parlementaire, a-t-elle estimé.

Mme Efua Asangon a, par ailleurs, noté que sa visite au sur invitation de M. Mayara, est particulièrement positive, relevant que la participation au Forum permettra d’acquérir davantage d’expérience en lien avec le partenariat entre les parlements africains, arabes et d’Amérique latine.

A l’occasion de leur rencontre, les deux parties ont réaffirmé leur volonté de poursuivre le renforcement et la consolidation des relations de coopération parlementaire existant entre la Chambre des conseillers et le Sénat équato-guinéen, ainsi que l’intensification de la coordination et de la concertation entre les parlements des deux pays dans les divers foras parlementaires régionaux et internationaux autour des questions d’intérêt commun.

LR/MAP

Voir aussi

Algérie,PST

Algérie | Les forces du Pacte pour l’alternative démocratique dénoncent une grave dérive

Le siège du PST a été fermé. Plusieurs autres partis sont visés par des procédures …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...