lundi 20 novembre 2017

Terrorisme/BCIJ : Nouvelle prise et bilan exceptionnel

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST), a procédé, mercredi 25 octobre, au démantèlement d’une «dangereuse» cellule terroriste composée de 4 extrémistes partisans de «Daech» et s’activant dans la ville de Fès, a annoncé le ministère de l’Intérieur. Les premières investigations ont révélé que les mis en cause projetaient de mener des attaques à Fès attentant à la sûreté des personnes et des biens, indique le ministère dans un communiqué.

Avec cette nouvelle prise, ce sont de 175 cellules terroristes démantelées et plus de 352 projets «destructeurs» déjoués depuis 2002 au Maroc, selon un bilan révélé à Rabat par le Directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), Abdelhak El Khayam.
Il ressort de ce bilan que le Maroc a réussi, depuis 2002, à démanteler 175 cellules terroristes, dont 60 sont liées à la Syrie et à l’Irak et à déjouer plus de 353 projets «destructeurs» visant à porter atteinte à la sécurité du Royaume.
Présentant des données sur les combattants marocains actifs dans plusieurs foyers de tension, El Khayam a fait savoir: «Plus de 1.660 combattant marocains ont été recensés, dont 929 sont actifs au sein de l’organisation terroriste de Daesh, 100 appartiennent ‘‘Cham Al Andalous’’ et 50 relèvent de ‘‘Jabhat Fateh al-Cham’’, tandis que le reste des combattants se disperse sur d’autres groupes terroristes». El Khayam a aussi précisé: «Environ 221 combattants sont revenus au Maroc, 596 autres ont trouvé la mort dans des combats et 285 femmes ont rejoint leurs familles dans les régions des conflits, alors que seuls 15 enfants sur 378 sont retournés au Maroc».
Passant en revue l’approche marocaine dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme, le Directeur du BCIJ affirmé que cette stratégie intégrée, globale et multidimensionnelle repose sur des opérations proactives, visant à démanteler les cellules terroristes et à renforcer l’aspect sécuritaire et religieux.

HD

Voir aussi

Arabie Saoudite : Le Roi Salmane autorise le volant aux femmes

L’Arabie Saoudite, seul pays au monde où il est interdit aux femmes de conduire, a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.