vendredi 15 décembre 2017

Antisémitisme primaire : L’Algérie interdit d’entrée André Azoulay

Le pouvoir d’Alger perd complètement le Nord. Au bord de l’implosion du fait de la nouvelle place que prend le Maroc en Afrique, Alger devient hystérique.

Se voyant larguée en Afrique –sa diplomatie du chèque et de la menace étant dépassée- et voulant rivaliser avec le Maroc, Alger a convié à un Sommet Algérie-Afrique pour l’investissement. Le Maroc, invité du bout des lèvres, a quand même décidé d’y assister. Il dépêche à ce Sommet l’un de ses plus hauts responsables: le Conseiller du Roi, André Azoulay, souvent chargé de missions importantes auprès des grandes puissances (Etats Unis, récemment la Chine, pour la route de la soie…). Or, ne voilà-t-il pas qu’Alger raye le Conseiller de la liste des invités. Prétexte odieux: André Azoulay serait «un juif connu pour sa sympatie pour l’entité terroriste sioniste». Une honte ! Quand on sait les positions de ce Marocain, son parcours et tout ce qu’il représente. Alger est vraiment aux abois et ne sait plus quoi faire pour provoquer le Maroc.  

Le Reporter

Voir aussi

Lutte contre le cancer : La Fondation Lalla Salma lance un plan continental

La Fondation Lalla Salma – Prévention et traitement des cancers va lancer, en novembre 2017, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.