L’IA générative devrait créer plus d’emplois que d’en détruire (OIT)

L’intelligence artificielle (IA) générative est plus susceptible d’augmenter que de détruire les emplois en automatisant certaines tâches plutôt qu’en remplaçant entièrement un rôle, selon une étude de l’Organisation internationale du Travail (OIT), publiée lundi.

L’impact majeur de cette technologie ne réside pas tant dans la suppression de postes, mais davantage dans la transformation qualitative des emplois, en termes d’intensité et d’autonomie du travail, indique la même étude, relevant que les emplois de bureau sont les plus exposés à l’IA, tandis que d’autres catégories professionnelles, telles que les cadres et les techniciens, le sont moins.

Sur le plan mondial, il existe des variations significatives quant aux effets de l’IA en fonction du niveau de développement économique des pays, suggérant que la technologie pourrait bénéficier davantage aux nations en développement sous certaines conditions, font observer les auteurs de l’étude de l’OIT.

Cependant, ajoute la même source, l’IA générative pourrait impacter davantage l’emploi féminin, notamment à cause de la prédominance des femmes dans les emplois de bureau, surtout dans les pays à revenu élevé et intermédiaire.

Mathscan : Plateforme dédiée à l'excellence en Mathématiques

Par ailleurs, l’étude souligne l’importance d’une gestion adéquate de l’adoption de l’IA, plaidant en faveur de politiques inclusives et d’un dialogue constant avec les travailleurs pour assurer une transition réussie, tout en rappelant que cette transition technologique reste entre les mains de l’humanité.

LR/MAP

,

Voir aussi

sunil algram sitaldin

Le Suriname soutient la souveraineté du Maroc et le plan d’autonomie pour le Sahara

Le Suriname a exprimé, à New York, son soutien à la souveraineté nationale et à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...