Le président de la Chambre des représentants libyenne apprécie “fortement” le rôle du Royaume dans le soutien de son pays pour sortir de sa crise

Le président de la Chambre des représentants libyenne apprécie “fortement” le rôle du Royaume dans le soutien de son pays pour sortir de sa crise

Le président de la Chambre des représentants libyenne, M. Aguila Saleh a affirmé, lundi à Rabat, qu’il apprécie “hautement” le rôle du Royaume du Maroc dans son soutien à la Libye pour sortir de sa crise actuelle.

S’exprimant lors d’un point de presse conjoint avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, M. Saleh a souligné que la Libye a toujours besoin du soutien du Royaume pour poursuivre le processus politique et parvenir à un cessez-le-feu.

La Chambre des représentants libyenne ne veut pas la guerre dans le pays, a-t-il ajouté, notant que celle-ci a été imposée en raison des ingérences étrangères.

La solution en Libye doit être politique, entre les mains des Libyens et avec le soutien des pays arabes et à leur tête le Royaume du Maroc dont “on ne peut jamais abandonner la position”, a relevé M. Saleh.

Toutes les initiatives et annonces ne s’opposent aucunement à l’accord de Skhirat, a-t-il estimé, signalant que si certaines dispositions de cet accord ont besoin d’amendements et de développements, l’accord est en lui-même dépourvu de dysfonctionnement”.

Lire aussi
Le dialogue inter-libyen, une étape importante qui transforme une impasse de plusieurs années en un véritable élan

Le dysfonctionnement est causé par ceux qui ont été chargés d’appliquer l’accord de Skhirat et qui “n’ont mis en oeuvre aucune de ses dispositions”, entraînant ainsi la naissance d’initiatives qui ne s’opposent pas à cet accord.

“La Royaume a fait tout ce qu’il faut pour la réussite de cet accord”, a-t-il souligné, ajoutant que “le peuple libyen sortira de la crise à la faveur de son histoire, son unité et son tissu social cohérent.

Le président de la Chambre des représentants libyenne a eu, plus tôt dans la journée, des entretiens avec le président de la Chambre des représentants, M. Habib El Malki et le président de la Chambre des Conseillers, M. Hakim Benchamach.

LR/MAP

Voir aussi

code pénal maroc,Mustapha Baitas

Le projet du Code pénal a été retiré en vue de son amendement dans sa globalité

Le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon