Le nouvel élan aux relations maroco-espagnoles, un hymne à la vision de SM le Roi

maroc espagne sahara

Le nouvel élan donné aux relations entre le et l’ est un hymne à la vision et au leadership de SM le au service de la paix et du développement, a indiqué l’analyste américain, Calvin Dark.

“Le consolide sa réputation de leader régional et d’allié tourné vers l’avenir”, a indiqué M. Dark dans un entretien à la MAP à Washington dans lequel il a estimé que l’annonce de la prochaine visite au du Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, à l’invitation de SM le Roi, atteste que “les deux pays travaillent véritablement ensemble pour résoudre les problèmes qui ont pesé sur leurs relations bilatérales et relever les défis auxquels ils sont confrontés”.

Faisant le lien entre la nouvelle ère des relations entre Madrid et après la position espagnole sur la question du Sahara d’une part, et la dynamique de partenariat solide entre le Maroc et les Etats-Unis d’autre part, l’expert américain a estimé que “les récents progrès dans les relations maroco-espagnoles ainsi que la visite au Maroc, la semaine dernière, du secrétaire d’État américain, Antony Blinken, démontrent que les États-Unis, l’ et le Maroc sont véritablement concentrés sur le renforcement des alliances et la création de nouveaux partenariats pour l’avenir”.

Lire aussi
La nouvelle étape entre l’Espagne et le Maroc, une excellente nouvelle (Isabel Rodriguez)

“Le Secrétaire d’Etat avait tout à fait raison lorsqu’il a salué le courage et la vision de SM le ”, a relevé M. Dark, qui a mis en avant notamment le soutien internationale croissant à l’initiative d’autonomie pour le règlement définitif du différend au sujet du Sahara ainsi que la dynamique de développement que connaît le Royaume, particulièrement dans les provinces du Sud.

“Une diplomatie soutenue par des investissements qui mènent à la prospérité économique est exactement ce dont les États-Unis, l’ et le Maroc ont besoin”, a-t-il soutenu.

Pour le directeur et fondateur du centre de réflexion “RC Communications” à Washington, “il est regrettable qu’alors que le Maroc et ses alliés se concentrent sur l’avenir, l’ s’oppose au soutien international au plan marocain d’autonomie et continue de prouver au monde que sa politique étrangère est figée dans un passé lointain”.

LR/MAP

Voir aussi

Maroc,Irak,Nasser Bourita,Fouad Hussein,Coalition mondiale contre Daech

Le Maroc et l’Irak appellent à redoubler d’efforts pour promouvoir leur coopération bilatérale

Les ministres des Affaires étrangères du Royaume du Maroc et de la République d’Irak ont …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...