Le ministre guinéen des AE se félicite de la coopération privilégiée avec le Maroc dans différents domaines

Le ministre des Affaires Étrangères, de l’Intégration Africaine et des Guinéens Établis à l’Étranger, Dr. Morissanda Kouyaté, s’est félicité, mardi à Rabat, de la coopération privilégiée avec le Maroc dans différents domaines.

Lors d’un point de presse à l’issue d’entretiens avec le ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger, Nasser Bourita, M. Kouyaté a qualifié d’”historiques” les relations avec le Maroc, se réjouissant des “bonnes pratiques” de coopération établie entre les deux pays.

Le chef de la diplomatie guinéenne a mis en évidence “la particularité” de la coopération avec le Maroc, notamment dans le domaine de la formation, rappelant dans ce cadre la formation de militaires guinéens au Maroc.

Le ministre guinéen a, par ailleurs, affirmé le respect par son pays de l’intégrité territoriale du Royaume. “L’intégrité territoriale du Maroc doit être respectée et nous la respectons”, a-t-il assuré, soulignant que les Nations Unies constituent le cadre exclusif des discussions autour de la question du Sahara.

Burkina Faso-Maroc, “une coopération authentique” (ambassadeur)

“Ce cadre exclusif demande à ce qu’il y’ ait des propositions concrètes, pratiques, réalistes et réalisables”, a-t-il relevé, soutenant que le plan d’autonomie, présenté par le Royaume, “est aujourd’hui la seule initiative qui respecte ces critères”.

Le Royaume du Maroc et la République de Guinée ont convenu, mardi à Rabat, de rehausser davantage leur partenariat placé sous le signe de la coopération Sud-Sud, et qui devrait permettre aux secteurs privés des deux pays de continuer à jouer un rôle important dans la dynamisation des échanges économiques.

Dans un communiqué conjoint publié à l’issue des entretiens entre MM. Bourita et Kouyaté, les deux parties ont salué le rythme soutenu de la coopération bilatérale mutuellement bénéfique et fructueuse entre les deux pays, ainsi que les perspectives de diversification et de consolidation de ce partenariat dans des secteurs prometteurs, rappelle-t-on.

LR/MAP

,

Voir aussi

Institut panafricain de développement,IPD,Dakhla

Le Conseil de gouvernement prend connaissance de l’accord relatif à la création d’un siège permanent de l’Institut panafricain de développement à Dakhla

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, a pris connaissance de l’accord relatif à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...