Le Maroc, une future plateforme de biotechnologie à l’échelle mondiale

industrie pharmaceutique maroc,biotechnologie

Le Maroc deviendra une plateforme de biotechnologie de premier plan à l’échelle continentale et mondiale dans le domaine de l’industrie du “fill & finish”, écrit le site d’information australien “Vibe Media”, qui commentait le lancement et la signature de conventions relatives au projet de fabrication du vaccin anti-Covid19 dans le Royaume.

Ce projet vise à doter le Maroc de capacités industrielles et biotechnologiques, dédiées à la fabrication de vaccins dans le Royaume, qui vont lui permettre d’assurer son autosuffisance et de devenir une plateforme de biotechnologie de premier plan à l’échelle du Continent africain et du monde dans le domaine de l’industrie du “fill & finish”, souligne la publication dans un article intitulé “le Maroc a signé des accords pour la fabrication de vaccins anti-Covid-19”.

Dans cet article, “Vibe Media” met également en relief la pertinence et l’efficacité de la stratégie adoptée par le Maroc depuis mars 2020 pour endiguer la propagation de la Covid-19, ajoutant qu’à l’instar des pays comme l’Australie et la Nouvelle Zélande, le Maroc, à travers sa bonne gestion de la pandémie, a démontré sa résilience, ses capacités d’innovation ainsi que sa vocation de pourvoyeur de sécurité sanitaire au sein de son environnement régional et continental face aux risques sanitaires.

Ce projet de 500 millions de dollars permettra au Maroc de produire environ 5 millions de doses par mois et d’augmenter cette capacité à moyen terme pour permettre au Royaume de soutenir ses partenaires africains dans leur lutte contre la pandémie, relève la même source, qui rappelle que le Maroc, fidèle à ses principes d’empathie, de solidarité et de responsabilité, a acheminé dans le contexte de la crise sanitaire des aides médicales comprenant des masques sanitaires, des solutions hydroalcooliques et des médicaments vers plus de 15 pays africains frères.

La concrétisation de ce projet, qui place le Maroc sur un nouveau palier en vue de donner corps à la réalisation de la Vision Royale pour une gestion efficace et proactive de la crise sanitaire et de ses conséquences, permettra au Royaume d’atteindre l’autosuffisance en matière de vaccins et de réussir sa campagne nationale de vaccination qui a bénéficié jusqu’à présent à environ 10 millions de personnes.

Depuis le début de cette crise sanitaire, la réponse du Maroc à la pandémie de la Covid-19 a été guidée par la Vision Royale qui s’appuie sur les piliers de l’anticipation, de la proactivité et de la prééminence de la santé du citoyen sur toute autre considération, affirme l’auteur de l’article, notant que le Maroc a pris, dans le cadre des mesures d’anticipation face à la crise, de sages décisions en instaurant, le 20 mars 2020, l’état d’urgence sanitaire ainsi qu’un confinement, outre des restrictions de voyage et le port des masques de protection.

Ces mesures ont été prises à un stade précoce par rapport au voisinage du Royaume, fait-il observer, ajoutant que cette politique a été saluée par l’Organisation Mondiale de la Santé qui a souligné que la solidarité et l’innovation ont permis de gérer efficacement la crise de la Covid-19.

Le Maroc a été parmi les premiers pays à avoir mobilisé davantage de ressources de son PIB pour combattre la Covid-19, en créant un fonds spécial pour la gestion de la pandémie et en prévoyant des allocations sociales pour réduire l’incidence de la crise sur la population, rappelle la publication.

“Vibe Media” indique, en outre, que pour faire face à la pénurie mondiale des masques de protection, une trentaine d’entreprises de textile marocaines se sont lancées dans la production de masques, parvenant à réaliser 10 millions d’unités par jour avec un prix défiant toute concurrence.

Ainsi, le Maroc s’est rapidement érigé en tant qu’exportateur de masques vers un certain nombre de pays, précise le média australien, relevant que pour éviter une future dépendance à l’importation des kits des tests de dépistage, le Royaume a également conçu un kit de diagnostic RT-PCR et développé un ventilateur SIRCOS pour la respiration artificielle.

“Comme ce fut le cas en Australie ou en Nouvelle-Zélande, la gestion de la pandémie a révélé la résilience, la célérité et les capacités d’innovation du Maroc, un pays visionnaire qui a su anticiper la situation et apporter des réponses à cette pandémie sans précédent, qui nécessitera des efforts supplémentaires et la mobilisation de ressources ainsi qu’une action multilatérale efficace pour garantir le retour à la vie normale”, écrit l’auteur de l’article.

LR/MAP

Voir aussi

Pegasus

Espionnage | Le Maroc dément le recours au logiciel espion “Pegasus”

Le gouvernement marocain a exprimé son grand étonnement de la publication, depuis dimanche 18 juillet, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.