Le Maroc et Israël signent trois accords dans le domaine du transport

Trois accords de coopération dans le domaine du transport ont été signés lundi à Rabat entre le Maroc et Israël.

Ces accords, qui portent sur le transport maritime, la reconnaissance réciproque des permis de conduire et la sécurité routière, ont été paraphés par le ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, et la ministre israélienne du Transport et de la Sécurité routière, Miri Regev, en visite de travail dans le Royaume à la tête d’une importante délégation.

Il s’agit de deux conventions intergouvernementales concernant la coopération dans le domaine du transport maritime et de la reconnaissance réciproque des permis de conduire, ainsi que d’un Mémorandum d’entente (MoU) concernant le développement de la coopération technique en matière de sécurité routière et de mobilité durable.

“Aujourd’hui, nous avons procédé à la signature de trois accords qui concernent la reconnaissance des permis de conduire, la coopération dans le transport maritime et dans le domaine de la sécurité routière”, a déclaré à la presse Mme Regev à l’issue de cette entrevue, faisant savoir qu’il a été décidé de mettre en place une équipe conjointe traitant des questions relatives aux technologies innovantes dans le transport, notamment la circulation intelligente, les drones et les voitures électriques ou autonomes.

Sahara | Les Etats-Unis réaffirment, au Conseil de sécurité, leur soutien au plan d’autonomie comme solution sérieuse, crédible et réaliste

De son côté, M. Abdeljalil a indiqué que la visite au Maroc de la ministre israélienne se veut une opportunité pour promouvoir les relations de coopération entre les deux pays, ajoutant que les deux parties œuvreront pour l’activation des accords signés auparavant et ceux signés aujourd’hui.

Il a souligné, dans ce sillage, que les relations de coopération maroco-israéliennes devront être renforcées davantage lors de sa prochaine visite en Israël, prévue en septembre prochain.

En marge de la signature de ces accords, les deux ministres ont exprimé leur satisfaction quant au niveau de développement des relations dans de courts délais ainsi que leur volonté de renforcer et de développer davantage un cadre de coopération bilatérale dans les différents domaines d’intérêt commun.

Les discussions ont été également axées sur la promotion de la coopération dans le domaine du transport ferroviaire et des lignes à grande vitesse, le développement des infrastructures aéroportuaires, des plateformes logistiques et de la mobilité intelligente (gestion du trafic, véhicules autonomes, feux tricolores intelligents, technologies dans les transports).

L’UE doit assumer pleinement sa responsabilité pour la préservation et la protection du partenariat avec le Maroc face aux provocations et manœuvres politiques

Les deux parties ont également abordé le développement des fréquences aériennes entre les deux pays dans l’optique d’encourager le tourisme entre le Maroc et Israël, la digitalisation dans les transports, ainsi que l’encouragement du secteur privé et des startups à investir dans le domaine des transports.

La visite de travail de la ministre israélienne s’inscrit dans le cadre de l’intense échange entre les deux ministères depuis la rencontre des deux parties en mai 2022 en Allemagne.

Le programme de la visite de Mme Regev comprend un voyage thématique à bord d’Al Boraq vers Tanger, la visite du port de Tanger Med ainsi que la tenue de réunions avec de hauts responsables marocains.

LR/MAP

,

Voir aussi

Tourisme | Air Transat inaugure sa nouvelle liaison Montréal-Marrakech

Le vol inaugural de la ligne Montréal-Marrakech, opéré par la compagnie canadienne Air Transat, est …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...