Le Brésil commence à tester le vaccin britannique

Le Brésil commence à tester le vaccin britannique

Le Brésil, deuxième pays le plus touché au monde par la pandémie du nouveau coronavirus, a commencé à tester le vaccin développé par l’Université d’Oxford.

Le Brésil devient ainsi le premier pays à effectuer des tests sur l’Homme, en dehors du Royaume-Uni, pour vérifier l’efficacité de ce vaccin.

Avec plus de 51.000 décès et 1,1 million d’infections confirmées, le Brésil est le deuxième pays au monde avec plus de cas et de décès dus au COVID-19, se classant tout juste derrière les États-Unis.

Malgré l’accélération de la pandémie le pays de plus de 210 millions d’habitants a commencé la réouverture de l’économie dans plusieurs états.

Le vaccin développé par l’Université d’Oxford sera testé sur un groupe de 2.000 personnes, avait indiqué un communiqué de l’Université fédérale de Sao Paulo (Unifesp).

Le vaccin a été approuvé par l’Agence nationale brésilienne de surveillance de la santé et les tests seront effectués à Sao Paulo sur des volontaires en bonne santé qui sont en première ligne dans la lutte contre le coronavirus, étant les plus exposés à la contamination.

Selon Unifesp, les résultats des tests seront essentiels pour l’homologation du vaccin au Royaume-Uni, prévue pour la fin de cette année et qui dépendra de la conclusion des études réalisées dans tous les pays participants.

LR

Voir aussi

Omar Hilale reconduit à la vice-présidence du Conseil exécutif de l’UNICEF pour 2021

Hilale | Le règlement de la question du Sahara n’est concevable que dans le cadre de la souveraineté et l’intégrité territoriale du Maroc

Dans son intervention lundi devant le Comité des 24 des Nations-Unies, l’ambassadeur Représentant permanent du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.