Lancement de la série de conférences « Cénacles d’échanges policés au siège » de l’ICESCO

ICESCO,Cénacles d’échanges policés

L’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la (ICESCO), en partenariat avec le ministère des Habous et des Affaires islamiques, a lancé, jeudi à son siège à , une série de conférences intitulée «  ».

Ce cycle de conférences vise à mettre en avant les aspects civilisationnels et historiques anciens et modernes de , dans le cadre de la célébration de cette ville capitale de la du monde islamique pour 2022.

S’exprimant à cette occasion, le directeur général de l’ICESCO, Salim bin Mohammed Al Malik, a souligné le rôle joué par les mosquées dans l’histoire islamique depuis l’ère du Prophète (PSL) jusqu’à ce jour, soutenant que l’apprentissage dans la civilisation islamique a commencé à la mosquée.

Les «  » sont des assises du savoir et de la pensée qui abordent les aspects culturel et religieux, a-t-il indiqué, ajoutant que cette première conférence sur le rôle des mosquées dans l’alphabétisation des femmes revêt une importance capitale, en raison du rôle central de l’éducation des femmes dans la prospérité sociétale et la réalisation d’un développement durable.

Dans ce cadre, M. Al Malik a salué le bilan du programme d’alphabétisation dans les mosquées, en particulier le projet d’écriture du Saint Coran au profit des femmes bénéficiaires.

Le lancement de ce cycle de conférences a été marqué par une première rencontre sur le rôle des mosquées dans l’alphabétisation des femmes, animée par Fouzia Ben Abbad, cheffe de Division de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées au ministère des Habous et des Affaires Islamiques.

Lire aussi
L’ICESCO dévoile son programme spécial pour la célébration de l’Année de la Femme 2021

A cet égard, Mme Ben Abbad a affirmé que le programme d’alphabétisation dans les mosquées a contribué à libérer près de 4 millions de citoyens et citoyennes du fléau de l’analphabétisme durant la période 2000-2021, ajoutant que l’année 2022 a profité à 297.284 personnes qui ont bénéficié de cours d’alphabétisation dans 7.132 mosquées réparties dans tout le Royaume.

La part des femmes est de 89,69%, tandis que le taux des bénéficiaires en milieu rural a atteint 45,96%, a-t-elle précisé, notant que le programme est supervisé par près de 10.000 encadrants, notamment les coordonnateurs éducatifs nationaux, régionaux et provinciaux, les conseillers et les formateurs provinciaux.

Elle a fait savoir que le programme d’alphabétisation dans les mosquées fournit de nombreux exemples sur son apport positif au quotidien des bénéficiaires, en particulier son impact direct sur la promotion de la condition de la femme.

La série de conférences « Cénacles d’échanges policés » se poursuivra pendant deux mois en vue de mettre en exergue les principaux aspects de l’héritage culturel et civilisationnel de en particulier, et de l’histoire ancestrale du Royaume du en général, notamment les mosquées historiques, les décorations sur les manuscrits, les ouvrages des Shama’il (qualités sublimes), les waqfs du aux Deux Saintes Mosquées, l’intérêt porté par les Rois du au Saint Coran et au livre Sahîh Al-Bukhari, ainsi que d’autres thèmes et questions mettant en valeur les traits de civisme au Royaume.

LR/MAP

Voir aussi

Marhaba,Maroc,Espagne

L’Opération Marhaba 2022, un exemple de la bonne coordination entre l’Espagne et le Maroc

L’opération “Marhaba” 2022, dont la reprise depuis les ports espagnols est prévue cet été après …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...