La Crimée, c’est fait !

Crimee mars 2014

Le référendum s’est soldé par un 97% en faveur du rattachement de la Crimée à la mère Russie. Les Russes, majoritaires, ont voté pour la Russie, malgré l’opposition des Ukrainiens et des Tatars de Crimée.
Cela confirme une évidence pour l’auteur de ces lignes: la limite de la vraie démocratie, c’est la démocratie. Ce postulat est indiscutable, comme l’a noté Moscou en Europe depuis le précédent du Kosovo. Le vote avait été imposé par une guerre à la Serbie.

Ce ne sont pas tous les Serbes qui ont voté, mais les seuls habitants du Kosovo, les albanophones musulmans ultra majoritaires, l’ont emporté. La Crimée est l’autre versant de la montagne Kosovo.
L’humiliation du Kosovo pour la Russie débouche sur le défi de la Crimée.
La crise est-ouest est de retour. Une Russie qui s’affirme avec des ambitions soviétiques. Moscou protecteur des slaves et surtout des russophones, voilà une nouvelle donne internationale capitale. Elle est prise en compte dans la communauté atlantique, mais également dans les pays de l’ex-URSS -étudiés dans ce magazine- et où les russophones sont une forte minorité.
Il y a de nouvelles inquiétudes. Cependant, Poutine ne veut pas reconstruire l’URSS. Il veut une sorte d’autorité nationaliste sur les Russes de l’ex-empire et sur les pro-Russes.
Après le référendum en Crimée, on surveillera donc de très près l’évolution dans la partie russophone de l’Ukraine où la population pourrait appeler la Russie au secours, si le pouvoir de Kiev se montrait intransigeant vis-à-vis des différences régionales et historiques de l’Ukraine.

Patrice Zehr

Voir aussi

France Un professeur d’histoire décapité dans les Yvelines, l’agresseur abattu

France | Un professeur d’histoire décapité dans les Yvelines, l’agresseur abattu

Un homme a été abattu vendredi 17 octobre 2020 à 17h (heure française), à Éragny-sur-Oise …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.