Investissement Les entreprises se mettent à la diète

Selon l’enquête mensuelle sur la conjoncture de Bank Al-Maghrib, la stagnation est le mot d’ordre concernant les dépenses d’investissement des entreprises. Pour le 3ème trimestre, ces dépenses n’auraient pas évolué, selon 57% des industriels.

Ce constat est valable pour les industries «agro-alimentaires» et «textiles et cuir» et, dans une moindre mesure, pour les industries «chimiques et para-chimiques». En revanche, 43% des entreprises de la branche «électrique et électronique» déclarent les dépenses d’investissement en hausse, alors que 30% des industriels de la branche «mécanique et métallurgique» les estiment en baisse. Pour les trois prochains mois, 67% des industriels s’attendent à une stagnation de leurs dépenses d’investissement et 23% à une hausse.

Voir aussi

Inwi : Fin de mandat pour Frédéric Debord

Au terme du Conseil d’administration (CA) de Wana Corporate, sous la présidence de Nadia Fassi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.