Investissement Les entreprises se mettent à la diète

Selon l’enquête mensuelle sur la conjoncture de Bank Al-Maghrib, la stagnation est le mot d’ordre concernant les dépenses d’investissement des entreprises. Pour le 3ème trimestre, ces dépenses n’auraient pas évolué, selon 57% des industriels.

Ce constat est valable pour les industries «agro-alimentaires» et «textiles et cuir» et, dans une moindre mesure, pour les industries «chimiques et para-chimiques». En revanche, 43% des entreprises de la branche «électrique et électronique» déclarent les dépenses d’investissement en hausse, alors que 30% des industriels de la branche «mécanique et métallurgique» les estiment en baisse. Pour les trois prochains mois, 67% des industriels s’attendent à une stagnation de leurs dépenses d’investissement et 23% à une hausse.

Voir aussi

Inwi : Fin de mandat pour Frédéric Debord

Au terme du Conseil d’administration (CA) de Wana Corporate, sous la présidence de Nadia Fassi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.