FIT 2023 | Le ministre du transport met en avant les réformes entreprises par le Maroc

Les réformes entreprises par le Maroc durant les vingt dernières années dans le domaine du transport et des infrastructures ont été mises en avant, mercredi à Leipzig, par le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, en marge du sommet 2023 du Forum international du transport (FIT).

Intervenant lors d’une séance plénière organisée par la Banque mondiale, sous le thème « le transfert de marchandises de manière durable pour une croissance et une intégration économiques résilientes », M. Abdeljalil a jeté notamment la lumière sur le port de Tanger Med et son rôle sur les plans logistique et maritime, notamment la connectivité du Maroc, qui lui a permis de se positionner à la 4ème place au niveau mondial.

Le ministre a aussi mis en exergue les défis futurs du secteur du transport, notamment la durabilité et la digitalisation dans la logistique, soulignant que le Royaume est en cours de développement d’autres hubs portuaires, notamment Dakhla Atlantique et Nador West Med.

M. Abdeljalil, qui conduit une délégation de haut niveau du ministère et des établissements et entreprises publics sous tutelle et de représentants d’autres départements ministériels et organismes publics et privés, a déclaré à la MAP que cette rencontre constitue une occasion de partager l’expérience du Maroc en termes de réformes portuaires et plus principalement les raisons du succès du port de Tanger Med, qui fait aujourd’hui partie des plus grands ports des conteneurs au monde.

Svenja Schulze qualifie de “solide” le partenariat maroco-allemand

Sous la vision éclairée de SM le Roi Mohammed VI, le Maroc a mis en place une réforme portuaire et a lancé une plateforme intégrée portuaire, logistique et industrielle qui a permis de créer en quelques années 100.000 opportunités de travail et d’attirer, grâce à la connectivité, beaucoup d’investisseurs dans la zone nord, a-t-il fait observer.

De son côté, le directeur des transports de la Banque mondiale, Nicolas Peltier, a indiqué que le Maroc dispose « d’une expérience extrêmement réussie dans le domaine de la logistique », citant, à cet égard, les projets des ports de Tanger Med et de Nador, entre autres.

Plusieurs pays peuvent apprendre de l’expérience du Maroc en termes de positionnement dans la logistique mondiale, mais aussi pour faire face aux futures crises et tensions qui peuvent se produire, a-t-il poursuivi.

Au cours de la première journée du sommet, M. Abdeljalil s’est entretenu avec le ministre du Territoire, des infrastructures et des transports de la Corée du sud, Won Hee, consacrée à l’examen des opportunités de développement de la coopération entre les deux pays dans les domaines du transport et de la Logistique.

L’ONMT dévoile sa nouvelle campagne internationale “Maroc, Terre de Lumière”

Lors de cette rencontre, les deux parties ont salué l’excellence des relations de coopération entre les deux pays et ont convenu d’intensifier l’échange et le partage des expériences, afin de développer le cadre de coopération bilatérale, notamment dans le secteur du transport maritime.

Par ailleurs, le ministre marocain a pris part à la cérémonie d’ouverture dudit forum sous le thème « des Chaînes d’approvisionnement résilientes : se préparer et se remettre des perturbations majeures des systèmes de transport ».

Ce forum, qui se tient jusqu’au 26 mai, se veut une occasion de présenter l’expérience marocaine dans le secteur du transport et de mettre en avant son leadership au niveau du continent africain dans ce domaine.

Les participants au Sommet de 2023 partagent leurs perspectives sur le rôle des transports en tant que catalyseur de la croissance économique, qui favorise également la durabilité environnementale et sociale. La délégation marocaine comprend notamment le président du Conseil de la région de Casa-Settat, le directeur général de l’Agence nationale de gestion stratégique des participations de l’État (ANGSPE), le directeur général de l’Office national des chemins de fer (ONCF), et des directeurs centraux et responsables du ministère.

LR/MAP

,

Voir aussi

Agriculture,Maroc,SIAM,Mohamed Sadiki

Le SIAM offre une occasion de faire rayonner l’expérience marocaine (Sadiki)

Le Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM), placé sous le Haut patronage de SM …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...