Fête du Trône | Un discours visionnaire qui inscrit le Maroc dans le réformisme (OEG)

Discours royal,Fête du Trône,Roi Mohammed VI,OEG,Charles Saint-Prot,Paris,Observatoire d’études géopolitiques

a adressé, samedi soir à l’occasion du 23ème anniversaire de la fête du trône, un discours “visionnaire” qui inscrit le dans la durée et le réformisme, a souligné le Directeur général de l’Observatoire d’études géopolitiques de Paris (), Charles Saint-Prot.

Le discours royal marquant la fête du trône est “toujours riche et très attendu”, a relevé M. Saint-Prot dans une déclaration à la MAP, ajoutant que SM le Roi s’est attardé dans Son discours sur trois aspects fondamentaux.

En abordant la Moudawana, le Souverain a décidé de faire un “bond en avant” de façon à permettre au Code de la famille de jouer un rôle accru, a-t-il indiqué, ajoutant qu’il s’agit d’un aspect “très important”.

En ce qui concerne le volet social, le Souverain a décidé de rendre plus opérationnel les mécanismes mis en place de manière à renforcer l’aspect social des institutions, a noté le Directeur général de l’.

S’agissant des relations avec l’, l’expert en géopolitique a souligné que ‘’le a fait des efforts, il continuera à en faire et tend la main (…). Il est temps de coopérer de façon à ce que les deux pays importants du Maghreb puissent jouer leur rôle au service du développement et de la paix dans la région”.

Lire aussi
El Guerguarat | Le vrai du faux dans les propos d’un journal algérien sur la position palestinienne

Ces trois aspects “très importants” montrent les préoccupations de SM le Roi et constituent un axe de développement d’une “politique royale magnifique et qui montrent bien que est un Roi visionnaire”, a-t-il relevé.

“Ainsi, s’inscrit fondamentalement dans la durée, que ce soit sur la Moudawana, le revenu social unifié ou l’. Il sait que c’est à long terme que se construira l’avenir du et des Marocains”, insisté M. Saint-Prot.

Selon lui, ‘’il s’agit aussi de la démonstration que SM le Roi s’inscrit pleinement dans une approche réformiste, à l’instar de son père feu SM Hassan II et son grand-père feu SM Mohammed V’’.

LR/MAP

Voir aussi

Economie,Croissance,Maroc,finances

Maroc | La croissance économique prévue à 1,5% en 2022 (Gouvernement)

La ministre de l’Economie et des finances, Nadia Fettah, a indiqué, mercredi à Rabat, que …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...