Et maintenant la baltique

migrants,Biélorussie

Encore 37 migrants en provenance de Biélorussie ont été arrêtés en 24h début juillet. Les arrivées ne sont pas massives mais elles se poursuivent depuis quelques semaines en Lituanie, pays de 2,7 millions d’habitants peu habitués aux phénomènes migratoires.

Depuis le début de l’année, 1.546 personnes, essentiellement en provenance du Moyen-Orient et d’Afrique, ont franchi la frontière, soit une multiplication par 20 par rapport à la situation précédente. Le gouvernement chrétien-démocrate a décrété l’état d’urgence.

Il existe bien des centres d’hébergement en Lituanie, autour des villes l’Alytus ou Lazdijai, mais l’accueil n’est pas du tout dimensionné pour faire face à la nouvelle situation. Le gouvernement envisage de construire des camps de tentes ou d’habitations modulaires pour y faire face, dans la ville de Dieveniskes, près de la frontière biélorusse. L’installation d’une barrière physique a commencé.

Le statut juridique des étrangers va être réformé. «Notre objectif est de raccourcir les procédures à dix jours», a déclaré la ministre de l’intérieur Agne Bilotaite qui entend par ailleurs restreindre dès le mois d’août la libre circulation des demandeurs d’asile. L’agence européenne Frontex a déployé vendredi 9 juillet une première équipe de six gardes-frontières en Lituanie, un nombre qui devrait passer à 30 dans le courant du mois.

PZ

Voir aussi

Maroc-Espagne,Brahim Ghali,Algérie,Polisario,Sahara marocain,international,europe,immigration,afrique

Maroc-Espagne | Les véritables raisons de la crise

En voulant jouer au plus malin avec le Maroc, l’Espagne a eu tout faux et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.