Cancer : Un nouveau centre pour détection précoce

SAR la Princesse Lalla Salma, présidente de la Fondation Lalla Salma – Prévention et Traitement des cancers, a inauguré, lundi 28 avril à Casablanca, le Centre de référence de la santé reproductive pour la détection précoce des cancers du sein et du col de l’utérus à Hay Mohammadi.

Sur une superficie de 1.000 m2, dont 450 m2 construits, le Centre est composé d’une salle d’accueil, d’une grande salle d’attente, de trois salles de consultation pour le dépistage et le diagnostic des cancers du sein, de trois autres pour le dépistage du cancer du col utérin, d’une salle de colposcopie, d’une salle de mammographie, d’une pharmacie, du bureau du médecin-chef et de celui de l’infirmier-chef. Sa réalisation s’inscrit dans le cadre de l’extension du programme de détection précoce du cancer du col utérin dans la région du Grand Casablanca. La construction et l’équipement ont nécessité une enveloppe globale de 3,7 millions de dirhams et les ressources humaines et le fonctionnement dépendent du ministère de la Santé
Ce centre s’inscrit dans le cadre de la convention de partenariat développé par la Fondation Lalla Salma, le conseil régional du Grand Casablanca, le conseil préfectoral, le conseil de la ville, l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), le ministère de la Santé et le Centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Rochd.

Voir aussi

l’Union européenne réitère son appel à l’enregistrement de la population des camps de Tindouf

Genève | Appel à faire pression sur l’Algérie pour que cessent la répression et l’état de non-droit dans les camps de Tindouf

Le défenseur sahraoui des droits de l’homme et ex-détenu dans les geôles du polisario, Fadel …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.