Camps de Tindouf : Reprise des manifestations contre le Polisario

Camps de Tindouf : Reprise des manifestations contre le Polisario

Les populations des camps de Tindouf sur le territoire algérien, ont manifesté lundi 24 février 2020 devant le siège du soi-disant secrétariat général de la pseudo rasd, pour réclamer à la fois de la direction du Polisario et de l’Algérie, leur droit à la libre circulation.

Ces protestations se sont déroulées alors qu’Amnesty International a dénoncé, dans son dernier rapport sur la situation des droits de l’Homme en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, la répression brutale des protestations dans les camps de Tindouf.

Le Polisario utilise des chars et des blindés fournis par le régime algérien, pour disperser les sit-in et les manifestations pacifiques, organisées régulièrement dans les camps de Tindouf,  pour dénoncer les  restrictions de déplacement en dehors de ces prisons à ciel ouvert.

Et ne parlons même pas des enlèvements d’opposants à la soi-disant direction du front séparatiste. C’est d’ailleurs pour faire cesser ces agissements que des dizaines de manifestants se sont rassemblés lundi 24 février 2020 devant le QG du Polisario à Rabouni, dénonçant l’évasion de la prison de «Dhaibia», de deux assassins d’un membre de leur tribu, feu Ould Boukhari Bamba. 

Lire aussi
** Appel conjoint à la Libye (1)

Mohcine Lourhzal 

Voir aussi

Maroc,Chine,partenariat bilatéral

Le Plan de la mise en œuvre conjointe du BRI, un outil complet pour le renforcement du partenariat Maroc-Chine

Le Plan de la mise en œuvre conjointe de “l’Initiative la Ceinture et la Route” …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...