lundi 23 octobre 2017

Politique : L’opposition se plaint

Les clashs entre le chef de gouvernement et les partis d’opposition prennent une nouvelle tournure à quelques mois des élections. Ces partis ont sollicité «l’arbitrage royal» dans leur différend avec l’actuel chef de l’Exécutif. En cause, une présumée récupération par Abdelilah Benkirane de «l’image du Roi» à des fins électorales. Les chefs des partis de l’opposition ont ainsi été reçus en audience par les conseillers royaux Fouad Ali El Himma, Zoulikha Nasri et Abdellatif Manouni. Elle a duré presque trois heures. L’opposition était représentée lors de cette audience par Taoufik Hjira (qui a représenté Hamid chabat en mission en Turquie), Driss Lachgar (USFP), Mustapha Bakkoury (PAM) et Mohamed Abied (UC).

A en croire certaines indiscrétions, les SG des partis d’opposition auraient insisté sur le fait que le Palais royal doit être épargné, tout en soulignant que le Roi est au-dessus de la mêlée partisane et ne devrait en aucun cas être cité par quelque parti que ce soit dans une quelconque campagne électorale. Le Roi avait précisé à plusieurs reprises que son seul parti était le Maroc.
Reste à savoir si cette présumée tentative de récupération est le seul sujet de préoccupation des partis d’opposition…
Le Quotidien de l’USFP, Al Ittihad Al Ichtiraki, a publié ce mercredi 1er avril la lettre adressée par l’opposition au Roi.

Voir aussi

Décompensation du gaz butane : Pas avant 2019

Le gouvernement ne procèdera pas à la réforme du système de compensation du gaz butane …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.