Bourita | Il y a une convergence de points de vue entre le Maroc et l’Arabie Saoudite concernant la résolution de la crise libyenne

Bourita | Il y a une convergence de points de vue entre le Maroc et l’Arabie Saoudite concernant la résolution de la crise libyenne

Il y a une convergence de vues entre le Maroc et l’Arabie Saoudite concernant la résolution de la crise libyenne, concernant notamment le refus d’interventions étrangères et de solutions militaires et la nécessité de trouver une solution politique, a affirmé, mercredi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

“Nous avons longuement discuté de la situation en Libye et il y a une convergence des points de vue au niveau des points suivants : non à une intervention étrangère dans le monde arabe, non aux solutions militaires, oui à une solution politique qui préserve l’unité de la Libye, sa souveraineté et sa sécurité”, a indiqué M. Bourita lors d’une conférence de presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre saoudien des Affaires étrangères, le Prince Faisal bin Farhan bin Abdullah Al Saoud, en visite de travail dans le Royaume.

La Libye a besoin d’un rôle arabe puisqu’elle est un élément de stabilité dans la région d’Afrique du Nord et du monde arabe en général, a insisté M. Bourita, soulignant qu’”en tant que pays arabes, nous avons des positions unifiées et la solution en Libye doit être politique et non militaire”.

L’intervention étrangère en Libye complique la situation et constitue une partie du problème et non de la solution, a-t-il poursuivi, notant à cet égard qu’”une intervention étrangère dans les pays arabes n’est pas une chose positive tant en Libye qu’ailleurs”.

Les solutions doivent provenir des parties libyennes qui sont en mesure de trouver des compromis sur la base de leurs initiatives, leurs idées et leurs références, avec l’aide de toutes les parties, a-t-il ajouté.

“Le Maroc n’a pas d’initiative pour résoudre la crise libyenne ni ne prétend avoir une solution, car celle-ci doit provenir des Libyens”, a encore insisté M. Bourita, précisant que “le Royaume a été et est toujours prêt à coopérer avec tous les Libyens, avec l’ambition et la volonté de les aider à parvenir à une solution, sans leur présenter une recette toute faite, mais en leur offrant un espace constructif et positif pour trouver une solution (…). C’est la position permanente du Maroc”.

Après avoir qualifié de dangereuse la situation en Libye, non seulement pour les Libyens mais pour toute la région d’Afrique du Nord et sa stabilité, ainsi que pour toute la Oumma arabe, M. Bourita a insisté sur l’importance du rôle arabe en Libye, notant que le Royaume a déjà proposé dans une réunion de la Ligue Arabe de mettre en place une stratégie arabe pour la résolution de la crise dans ce pays.

Et de conclure que les Arabes ne doivent pas être absents de la résolution des affaires arabes, que ce soit en Syrie, en Libye ou ailleurs.

LR/MAP

Voir aussi

Le Conseil de gouvernement adopte un projet de décret relatif aux amendes transactionnelles forfaitaires

Le Conseil de gouvernement adopte un projet de décret relatif aux amendes transactionnelles forfaitaires

Le Conseil de gouvernement, réuni mercredi sous la présidence du chef du gouvernement Saad Dine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.