Baiser presque mortel !

Une danseuse Etoile, avide de sexe, d’aventure et de dévergondage, en fin de carrière, s’était retirée dans un appartement en banlieue. L’immeuble où elle habitait regorgeait de jeunes, moins jeunes, étudiants et autres qu’elle trouvait d’ailleurs tous «beaux gosses».

N’ayant pas trouvé le chemin du repentir, malgré son âge, elle harcelait son voisin de 45 ans. Elle a tout essayé, en vain!

Un soir, décidée à réaliser son rêve, le dernier peut-être, elle s’est rendue au domicile de son voisin avec une idée bien en tête: faire l’amour ou, au moins, se faire chaleureusement embrasser par son prince charmant.

Mais voilà, malgré ses scènes de striptease, ses gestes charmeurs, ses sourires et clins d’œil, puis ses supplications, l’homme a catégoriquement refusé de céder. La demande est un peu incongrue à son sens. «Allons, allons, un peu de décence, madame!», lui disait-il en la chassant vulgairement de chez-lui.

Furieuse, elle est rentrée chez elle chercher son revolver semi-automatique et à ouvert le feu sur la maison de son voisin. Pas de demi-mesure! Les vitres des fenêtres ont volé en éclat!

Alertée, la police s’est rendue sur place pour appréhender la bonne dame qui se défendait en relatant le «refus de son voisin de l’embrasser». Le voisin, qui a failli y laisser sa peau, expliquait quant à lui: «Si ma tête avait été un tout petit peu plus haute, elle m’aurait sans doute touché à l’arrière du crâne».

Le crime était bien là mais la police, qui a dû intervenir pour embarquer la furie, était face à un grand dilemme. La bonne dame était quand même âgée de 95 ans!

Voir aussi

SAM’inspire!

Dans l’Etat de Virginie, aux Etats-Unis, il est formellement interdit de faire l’amour en pleine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.