Aïd Al-Adha : Assurer une meilleure traçabilité des animaux

Aïd Al-Adha : Assurer une meilleure traçabilité des animaux

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement et des Eaux et Forêts a tenu une réunion, à Rabat, avec le président de la Fédération Interprofessionnelle des Viandes Rouges (FIVIAR), en présence des membres de cette dernière, des Directeurs de l’ONSSA et de l’ONCA, ainsi que plusieurs directeurs et responsables au sein du ministère.

Cette rencontre a eu pour objet de discuter des opérations de préparation et d’accompagnement prévus pour Aïd Al-Adha.

Une opération spéciale d’identification des ovins et des caprins destinés à l’abattage de l’Aïd a été entamée en partenariat avec la FIVIAR, en vue d’assurer une meilleure traçabilité des animaux et une transparence dans les transactions commerciales.

Cette réunion a été l’occasion de faire le point sur le déroulement de cette opération qui a été précédée d’une campagne d’enregistrement des unités d’élevage et d’engraissement par les services de l’ONSSA. La FIVIAR se charge actuellement de l’opération d’identification, à travers la pose gratuite d’une boucle spéciale Aïd Al-Adha pour le cheptel destiné à l’abattage de l’Aïd.

L’ensemble de ces acteurs, appuyés par les services de l’ONCA (Office National du Conseil Agricole), ainsi que par les services régionaux du département de l’Agriculture, sont fortement mobilisés pour mener des actions de sensibilisation à large échelle, afin d’assurer l’adhésion des éleveurs et engraisseurs à ce programme.

La réunion a également eu pour objectif de coordonner l’action des différents intervenants, institutionnels et professionnels et assurer la synergie de leurs actions et leur mobilisation auprès des éleveurs et des engraisseurs, afin de veiller à présenter une offre de qualité au consommateur. Toutes les mesures nécessaires ont été prises dans ce sens et tout manquement ou non-conformité aux exigences de qualité au niveau de tous les maillons de la chaîne et de tous les intervenants seront ainsi sévèrement sanctionnés.

HD

Voir aussi

Le FMI table sur un rebond de 4,9% de l’économie marocaine en 2021

Le FMI table sur un rebond de 4,9% de l’économie marocaine en 2021

L’économie marocaine devrait se contracter de -7% en 2020 avant de rebondir avec une croissance …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.