Afrique-Experts-comptables : Le «secteur public» débattu à Marrakech

Afrique-Experts-comptables : Le «secteur public» débattu à Marrakech

C’est au que se tiendra, du 19 au 21 juin 2019, au Palais des Congrès à , le 5ème Congrès Africain de la Profession Comptable, .

Cette rencontre d’envergure internationale, organisée par l’Ordre des Experts-Comptables du , en collaboration avec la Fédération Panafricaine des Professionnels de la Comptabilité (Pan African Federation of Accountants, ), s’articulera sur une thématique tant opportune que d’actualité, à savoir «Pour un secteur public performant en Afrique». Conscients de l’importance de leurs rôles dans la stimulation de la logique de performance et du résultat au sein du secteur public, l’Ordre des Experts-Comptables du Maroc, riche de ses 640 membres, décortiquera le secteur public en termes d’efficacité, d’efficience et d’économie.

C’est également une preuve tangible de l’engagement effectif des experts-comptables pour asseoir les objectifs de la , œuvrant ainsi au service de l’intérêt public, mais surtout de la volonté d’épouser la vision stratégique et l’engagement panafricain du Souverain à acquérir une visibilité continentale sans précédent et à déployer une dynamique de dans laquelle le Maroc se positionne en tant que Hub incontournable. Il est à souligner que le Maroc est membre de la et siège au sein de son Conseil d’administration. Rappelons aussi que la regroupe 53 organisations professionnelles de 43 pays et compte 107.000 professionnels.

Lire aussi
ACOA 2019 : Les comptables africains en conclave

En vue de contribuer fortement à cet objectif qu’est la «performance du secteur public en Afrique», la profession comptable, tout en associant l’écosystème, appréciera et débattra pendant l’ autour de 3 axes majeurs, à savoir les fortes institutions publiques soutenant la performance des politiques publiques et la valeur du management public en Afrique; la réflexion intégrée, un outil pour gérer les ressources et la performance du secteur public pour le bénéfice des citoyens; et l’évaluation de la performance et responsabilité. Pour porter les débats de ces différents axes, la plénière d’ouverture se penchera sur une réflexion globale de «L’Afrique en tant que continent intégré, prospère et en paix, tourné vers l’agenda 2063 de l’Union Africaine» et du «Rôle de la démocratie et de l’innovation pour soutenir la performance du secteur public».

HD

Voir aussi

Prochain Sommet de l’UA : Le Maroc préside une réunion du sous-comité du COREP

Prochain Sommet de l’UA : Le Maroc préside une réunion du sous-comité du COREP

Le sous-comité du Comité des Représentants Permanents (COREP) des règles, normes et vérifications, a tenu, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...